La recherche des ficelles

par James R. Murphy
5 janvier 2013
 

Un de mes premiers problèmes quand j'ai
commencé mes expériences

d'enseignement des jeux de ficelle à des
élèves du secondaire, était de leur procurer
des ficelles. Quand j'ai commencé à
enseigner les jeux de ficelle, je ne
connaissais pas d'autre moyen que de
faire au crochet des chaînettes, et
d'assembler les bouts pour faire une boucle.
J'avais fait cela dans le but de faire des
ficelles pour moi-même quand, au début,
j'ai commencé mes recherches.


Le premier jeu de ficelle que j'ai enseigné
était dix hommes. La raison était double.
Ma main gauche est faible et je ne pouvais
pas effectuer l'extension Caroline, alors que
l'extension des dix hommes était très facile
pour mes mains, et les étudiants, en
utilisant mon algèbre opérationnel, ont
rapidement commencé à explorer les
grandes possibilité des matrices de figures
que j'avais esquissées, je n'ai donc pas
eu besoin d'être en permanence dans la
classe pour leur apprendre de nouveaux
jeux de ficelle. Ils ont chacun découvert
beaucoup de nouveaux jeux par eux-mêmes,
et nous pouvons tous partager ce que nous
avions trouvé par hasard, de nos
recherches.

 
 
 

Je suis allé dans un magasin Woolworth
(C'était il y a longtemps!) Dans ma recherche
de matériaux appropriés, comme je savais
qu'ils avaient des crochets. Ils avaient aussi
un mince fil à broder de coton qui je pouvais
travailler avec un crochet n°5. Le seul
problème était qu'un sachet de soie à broder
faisait une  ficelle trop courte pour mes mains
et dix hommes, d'autant plus que je voulais
faire des motifs à trois ou quatre boucles. J'ai
donc crocheté deux longueurs ensemble et
fait une longue et mince ficelle, presque
exactement  longue comme deux fois mon
empan. Au sein de ce simple début s'est mis
en place, mon penchant pour les longues
figures complexes. J'avais besoin de remplir
la ficelle d'informations, pour obtenir un
véritable espace rectangulaire de la figure
entre mon mains.

 
Comme il y avait un besoin pour des
quantités de ficelles pour la salle de classe,
je crochetais longuement et difficilement.
J'ai aussi commencé à chercher d'autres
matériaux à crocheter. La finesse de ces
ficelles était un problème dans le démêlage
des figures, et crocheter chaque ficelle me
prenait beaucoup de temps.

 
J'ai trouvé assez rapidement du coton à
broder épais dans les merceries (avec plus
de couleurs vives!) et l'un d'eux faisait une
ficelle d'environ 1 1/2 de mon empan. De
plus je pouvais faire trois d'entre elles dans
le temps qu'il avait fallu pour faire une des
ficelles minces originales de deux empans.
Ça allait très bien pour moi, mais le matériau
était assez cher, donc j'ai découvert que je
pouvais acheter du coton français en petites
boules n°5 et n°8. Trois 5 ou deux 8 faisait 
une épaisseur appropriée et je pouvait me
permettre les quelque 600 ficelles dont
j'avais besoin pour chaque semestre. Et ce
fut  la base de mes ficelles pendant plusieurs
années.
 

Comme j'allais bon train et joyeusement dans
l'enseignement de mes systèmes dix hommes
et les ouvertures, un de mes amis avait
commencé à essayer de trouver des moyens
pour moi de montrer au monde, ce que je pourrait
faire avec les jeux de ficelle. Une des choses qu'il
fit, fut de promettre à l'International Center of
Photography que je pourrais donner une
conférence sur les jeux de ficelle Inuits dans six
semaines. Et non seulement il dit que je pouvais
le faire, mais avait négocié des honoraires de
200 $ pour mon temps et ma  peine. Eh bien, je
me suis retrouvé dans une situation intéressante,
et ai couru chercher de l'aide.

 
Je suis allé au Musée des Amérindiens au 155e

Broadway et ai trouvé qu'ils avaient une
bibliothèque dans le Bronx au nord, qui pouvait
avoir des livres sur les jeux de ficelle comme
ceux formé par les Amérindiens, y compris les
Inuits. je suis allé là-bas en métro et j'ai trouvé
un livre qui avait un rapport d'une expédition en
pays inuit pendant 3 ans de 1916 à 1919 par
Diamond Jenness, et dans ce rapport était la
description de 229 jeux de ficelle qu'il avait
«recueillis» au cours de cette période. J'ai appris
environ 20 d'entre eux à temps et j'ai fait mes
débuts professionnels en tant qu'expert en jeux
de  ficelle, et ai été chaleureusement accueilli
par le public.


Mais ça a été dur. Il m'a fallu trois jours, presque
jour et nuit pour essayer de, enfin, faire ma
première figure et je sais que je l'avais formée
correctement. J'ai du maîtriser un langage
technique et puis essayer de découvrir ce
qu'avait voulait dire Jenness, quand il décrivait
une 
figure, comme il l'a fait avec le filet de
pêche, qui était la quatrième figure que j'ai
apprise.

 
Cette figure m'a intrigué, car c'était une "toile"
comme dix hommes. J'ai donc commencé à
expérimenter avec elle et ai rapidement
constaté que je pouvais faire les opérations
inverses et former des figures plus complexes
avec des matrices de possibilités comme je
l'avais fait avec dix hommes. Mais les ficelles
nécessaires pour les figures simples devaient
être plus courtes que celles requises pour dix
hommes. Elles pouvaient aussi être plus
épaisses afin de former des figures plus
esthétiques. J'ai trouvé un fil doux de coton
épais allemand qui crochetait des ficelles
épaisses et douces qui étaient parfaites pour
des figures itératives des indiens du
Nord Américains.
 

J'ai alors cherché ce que la littérature que
j'avais (principalement Jayne) avait sur
des  "toiles", 
et ai rapidement trouvé et
maîtrisé Beaucoup 
d'Etoiles Navajo et
le nid de hibou Klamath.

 

A cette époque, j'ai été contacté par Charles
Moore du département des mathématiques
de l'Arizona du Nord University. Il était un
adepte du jeu de ficelle qui avait enseigné
leurs réalisations comme un exercice de
mathématique, pour les jeunes 
Navajos. Il
m'a étonné en m'envoyant une ficelle qu'il
avait faite en soudant une ficelle de nylon
tressé qu'il utilisait sur son bateau à moteur.
C'est toujours ma ficelle préférée pour les
figures classiques, en dépit de son
"élasticité" et sa résistance à la flexion.
Elle est également celle que vous voyez le
plus souvent dans mes photos.


J'ai cherché partout dans Manhattan et ai
enfin trouvé une source de ficelle nylon
soudé et n'ai jamais regardé en arrière. La
ficelle était une tresse de nylon  solide
noire et dure 3/64 pouces (1.191 mm) de
diamètre qui était très râpeuse sur les doigts
et cela prenait beaucoup de temps jusqu'elle
se rompe, en sorte qu'elle se sentait bien sur
les mains. mais mon problème de la classe
était résolu et je pouvais donner des ficelles
crochetées aux étudiants pour des
récompenses et les accessoires colorés pour
être portés au poignet comme des bracelets.
J'ai finalement trouvé des sources de nylon
soudé plus doux et d'autres ficelles
poly-plastiques pour mes élèves, qui ont
apprécié la différence.

 
J'ai continué à explorer de nouvelles
sources de fil pour d'autres types de figures.
Avec mes plus ambitieuses figures dix
hommes (les presque effondrées des 8 et 9
tissages), j'avais besoin d'une ficelle plus
glissante. J'ai trouvé une belle ficelle à
broder de soie non tressée dans une
mercerie sur le côté est, et ai économisé
mon argent pendant un certain temps afin
d'acheter une quantité qui a donné 20 ou 30
longues ficelles qui sont allées s'épanouir
dans de belles figures, et même de long
complexes tissages qui ont été retirés de
larges mains. Par un assez heureux hasard,
j'ai été contacté par l'arrière petit-fils de
Mathew Brady, le grand Photographe de la
guerre civile. Il avait été chargé de trouver
une publicité télévisée pour le Nord-Ouest
Bell Telephone Co. à l'aide de jeux de
ficelle comme une métaphore pour la
formation de réseaux. Je lui ai dit combien
élégantes et colorées les ficelles de soie
étaient et il a accepté de me payer 800
dollars pour ma peine si je pouvais en faire
une d'une couleur appropriée. J'ai choisi
la couleur turquoise et ai formé quelqu'un pour
réaliser le filer inuit et c'était fait.
 
Eh bien, j'ai adoré ces ficelles de soie, et
comme d'habitude pour moi, j'ai donné la
plupart d'entre elles au bout d'un mois ou
deux. Maintenant j'utilise de la soie moins
cher, pas tout à fait aussi glissante, pour
mes longues ficelles supplémentaires.
 

J'ai aussi commencé à monter des figures
sur des planches. Cela exige des ficelles qui
ne s'étendent pas. J'ai trouvé que le lin
était parfait pour cette utilisation, et repéré
une source dans une mercerie sur l'Upper
West Side.

 

Puis il y a eu le magasin à Washington Heights
qui vendait un fil moitié laine, moitié nylon
produite par les usines Germantown Mills  de
Philadelphie vers 1950. Le fil a été
commercialisé aux femmes qui tricotaient des
vêtements de bébé et c'était idéal pour cette
utilisation,mais la composition du nylon
revenait très cher. Ce magasin faisait une vente
de liquidation avec un large inventaire à l'arrière
du magasin. J'ai eu rapidement un
approvisionnement à vie à un bon prix. Ils ont
fait des ficelles qui étaient idéales pour les
figures complexes comme le filet vertical. La
force conférée par le nylon et le coefficient de
friction élevé offert par la laine «fleurit» de
magnifiques symétries et beautés.


Je pense que nous devrions garder à l'esprit
les quatre S d'une ficelle.

 

. Rigidité: Par exemple ma ficelle préférée
pour faire les figures cœur est un nylon tressé
solide qui m'a été donnée par Charles Moore.
Elle a été faite à partir d'une ficelle qu'il a utilisée
sur son bateau à moteur qu'il conduisait sur le
Lac Mead ou le Lac Powell en Arizona du Nord.
Elle a beaucoup d'entortillements intégrés
ce, en raison de la torsion de la tresse torsadée
utilisée dans sa fabrication, et elle est assez
raide en raison de sa construction solide. Elle
est parfaite pour moi pour faire des figures
traditionnelles et mes variantes simples,
c'est à dire pas des itératives complexes

 

. Taille: Cette ficelle de Charlie mesure
1/8 de pouce (3.175 mm) de diamètre.

 

. Surface: Ceci est en partie une fonction du
glissement du coefficient de frottement. Un
nylon dur est plus glissant qu'un coton doux
ou un mélange de nylon et de laine que j'ai
crocheté. Les figures se forment
différemment en fonction de cette qualité de
surface, en particulier les figures les plus
longues plus complexes. Une exemple
extrême est fait de soie non tissée brodée
qui fleurit de façon spectaculaire.


. Empan: La ficelle de Charlie est 1 1/4 de
mon empan (88 pouces ou 223,5 cm). La
mesure réelle d'importance est le rapport
de la taille à la longueur (et mon empan ne
doit pas être l'unité pour une ficelle, il devra
pour la plupart des gens, être plus courte,
pour que le ratio de la main à la ficelle ait
un sens) je postule que, pour toute figure
donnée, il y a une longueur optimale, une
largeur, une rigidité, et une attentive
formation nécessaire à son
épanouissement.

 

Articles sur les jeux de ficelle Articles de James Murphy

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×