Ficelage du passé au présent

Par Sam Cannarozzi-Yada
Burgundy, France

Lettre à l'Editeur

 C'est par l'Association of Knottyers of Britain que je suis
venu à ISFA. Je leur ai expliqués dans une lettre, que je
n'étais pas vraiment nœud, mais ficelle. De cette manière,
je suis entré en contact avec Philip Noble. J'ai compris,
plus tard, que c'était Philip et le Prof. Noguchi qui avaient
fondé l'Association, et qu'elle avait même une revue!

Après avoir publié mes deux lettres à l'Editeur, la revue
m'honora avec l'inclusion de Stringeries (BSFA 19:3-10),
une histoire courte de l'Art comme je l'ai découvert. Et
 plus récemment, Mark Sherman m'a gentiment transmis
la liste des membres européens. Je les ai tous contactés et
j'ai commencé à recevoir des réponses à une rencontre
européenne. D'une certaine façon, pour moi, la vrai nature
et le symbolisme d'une ficelle en boucle, nous rapprochent.

Sur la route vers le rêve, Philip Noble et moi avons déjà
enrichi nos contacts personnels avec plus de deux années
de correspondance, qui comprenaient des cassettes, des
photocopies, des paquets, des brochures, des lettres bien
 sûr, et toutes les autres choses que vous pouvez envoyer
par mail. Sa dernière enveloppe comprenait un "éléphant
en ficelle", qu'il avait réalisé d'après la figure Caribou,
et qu'il avait agrafé sur du carton.

 

Mais ce qui est encore mieux, c'est la visite de Philip. Je
dois avouer que nous nous sommes trouvé l'un l'autre, à la
 gare de Lyon grâce à une ficelle en boucle, que nous avions
suspendue autour de notre cou. C'était une visite dans un
 printemps précoce et chaud et nos échanges ont été
lumineux. Pas seulement des ficelles, (Philip m'a laissé une
copie de ses figures recueillies dans l'ile du Pacifique, que
je feuillette à présent...) mais il a aussi réalisé d'énormes
bulles de savon, nous avons fait de l'Origami, jonglé et, nous
nous sommes enchantés l'un l'autre. La prochaine fois que
l'un d'entre vous croisera la route de Philip (cela pourra
se passer bientôt), demandez lui de vous montrer la façon
de faire un nœud avec un lasso, avec une chiquenaude du
 poignet! Ou mieux, faites-lui raconter l'histoire de ce qui
est arrivé la première fois, que Will Rogers a montré ce
tour à Charlie Chaplin! Les cordes tissent des mots.

Et plus récemment, en fait le 1er mai 1994, le jour de la
 fête du travail, j'ai eu le plaisir d'accueillir Pril et Henry
Rishbeth. Henry était de retour d'une atmosphère élevé
d'un symposium de physique à Grenoble, qui nous a permis
une heure et demi de vacances ensoleillé à Lyon, une fois
de plus. Henry est le petit-fils d'Alfred Haddon et sa mère
était Kathleen Haddon. Bien sûr, ce tandem qui a ouvert
la voie aux chercheurs de jeux de ficelle est plus que connu
à nous qui sommes enthousiastes. Après un dîner traditionnel
lyonnais,  et à travers une courte visite guidée de la ville, j'ai
pu recevoir une narration de l'histoire du jeu de ficelle
de......... source sûre!

 

Bien sûr, comme moi, Henry ne va nulle part sans sa corde
et nous avons échangé quelques images. Mais ce qui est
le plus important est l'image: Nous voilà tous, Pril et
Henry d'Angleterre (la famille d'Henry est originaire de
l'Australie australe), et moi qui suis né à Chicago d'un
 héritage méditerranéen, et nous nous rencontrons à Lyon
- une ville où la Saône et le Rhône se rencontrent -  où nous
partageons et jouons avec des images d'Alaska et des Iles
Salomon , des figures que j'ai appris en Afrique, ou d'autres
que la mère d'Henry a recueillies sous d'autres cieux.
Peut-on obtenir plus magique?!

 

L'attention professionnelle d'Henry est focalisée à 350 km,
tout droit dans l'ionosphère. Ma vie professionnelle est
dirigée vers la scène. Pour moi et aussi, et je pense pour
Henry et Pril, (elle se souvient avoir reçue le livre de
Kathleen Haddon String Figures for Beginners,
lorsqu'elle était petite, et ne pensait pas se marier au
fils de Kathleen vingt ans plus tard), peu importe la
profession, une fois que vous avez une ficelle en boucle
sur vos doigts, vous êtes mordu ou devrais-je dire
noué. Si vous voulez vous faire des amis lorsque vous
voyagez à l'étranger, ce n'est jamais un problème,
comme Henry l'a fait dans l'express trans-sibérien,
ou dans le train du Mali au Sénégal. Amener cette
magie pour faire briller les yeux d'un enfant en
réalisant et en faisant disparaître "le serpent de mer."

Maintenant je sais qu'il existe de très belles formules
mathématiques, qui m'expliquent comment reproduire
ou générer de nouvelles et excitantes figures. Mais ce que
je trouve si fascinant est, en fait, les histoires derrière la
figure, qui sont venues par-dessus le millénaire, et pourquoi
en fait elles ont conservé leur importance. Je me suis déjà
dit qu'une phase de ma vie sera achevée lorsqu'un enfant
s'assoira près de moi, sur un banc, et me montrera un jeu
de ficelle, en disant que son père l'a appris un jour d'un
conteur, qui faisait un spectacle nommé Stringeries.
Comment en fait, ce spectacle a évolué et ce qu'il est
devenu, j'espère bientôt écrire un article.

 

Post-scriptum: J'étais si excité par notre rencontre, que
j'ai oublié ma ficelle au restaurant, où nous avons mangé.
Ce n'était pas si important. Et aussitôt que je suis retourné
chez moi, j'en ai fait une autre, je l'appelle ma ficelle
de pratique. Elle est faite de nylon fluorescent rose.

Mais ce prix était bien payé. Car Henry avait avec lui
une corde que sa mère avait fait d'une corde de parachute,
et qu'elle avait employé de nombreuses fois. Il y a des
gens qui chérissent des reliques. Je peux dire que poser
mes doigts sur cette petite longueur de ficelle était un
signe et une bénédiction sur le long pèlerinage.

Bulletins ISFA BISFA 1 Lettre à l'Editeur Sam Cannarozzi-Yada

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×