Will Wirt (1929-2008) page 22

Hommage 

Polymathe, mari et père aimé,
grand voyageur, et expert en jeu de ficelle

par
Lillie Wirt, Port Angeles, Washington
Mark Sherman, Pasadena, Californie


Extraits de correspondance

(suite)

13 avril 2008
Will et moi serons sur notre chemin pendant
un mois, à partir d'aujourd'hui, nous nous
dirigeons vers le sud vers Sparks, Nevada,
pour rendre visite à ma sœur/nièce. Après
cela nous serons dans le premier parc
national des onze, que nous comptons visiter
pendant les trois semaines, que nous serons
sur la route.

 

Plus tard Will écrivit:

 

27 mai 2008
Nous sommes revenus de notre voyage cette
semaine. Nous avons visité 10 parcs nationaux
en juste 2 semaines. On s'est bien amusé, en
dépit du prix de l'essence, (je pense que cela
nous a coutés, à peu près, 1000$ pour l'essence).

Trouver la toile d'araignée navajo en Bolivie,
est vraiment étonnant. Je suis sur qu'"Ouvrir
le Portail" a été inventée de manière
indépendante plusieurs fois, mais extrapoler
de ça à la Toile d'Araignée, est difficile à
imaginer. Ce serait vraiment bien d'avoir des
figures du Mexique et de l'Amérique Centrale,
pour voir si il existe un chemin de migration
du nord au sud, et vice versa.

 

Lorsque mon mentor Tom Storer est mort en
2007, je me suis plaint à Will que ma
principale source d'inspiration s'en était allée:

 

25 juin 2008
"Maintenant que Tom Storer n'est plus,vous
êtes la seule personne, avec qui je peux
partager mon enthousiasme (personne
d'autre ne s'y intéresse...)"

 

Mais Will n'était pas d'accord:

 

Hé, ce n'est pas du tout vrai. Vous parlez
comme Hornor Maude, qui se plaignait que
personne ne s'intéressait aux jeux de ficelle,
car ses enfants ou ses petits-enfants ne s'y
intéressaient pas. Beaucoup de gens s'y
intéressent à un niveau bas. Regardez toutes
les vidéos sur Youtube. Pour un niveau haut,
vous devez juste continuer à y travailler.
Penses combien ça aurait été triste, si vous
n'aviez pas pris en main le Bulletin. Une
personne peut encore avoir un effet majeur
dans ce monde.

 

Quelques mois avant sa mort soudaine, Will
exprima de nouveau sa gratitude, mais comme
Honor Maude, il s'est dit préoccupé par le
futur des jeux de ficelle:

 

11 octobre 2008
Lorsque je feuillette mon étagère de bulletins
et de magazines, je suis toujours émerveillé.
Dans des centaines d'années, des gens (peut-
être des robots) en tireront encore beaucoup
de plaisir. Il y a apparemment un nombre
limité de gens qui sont fascinés par les jeux
de ficelle. J'avais pensé que quand nous avons
obtenu une publicité à grand échelle dans le
NY Times et le Scientific American, il y aurait
des centaines de gens qui voudront se joindre
à ISFA. C'était assez naïf. Nous avons 187
membres dans la liste de distribution du jeu
de ficelle, ce qui est comparable au nombre
de membres d'ISFA. J'avais espéré que les
jeux de ficelle sur YouTube, aurait pu
stimuler de l'intérêt.

 

Will est mort le 21 décembre 2008. Dans son
dernier message, il réitérait son désir
 d'assister au concours du jeu de ficelle Tapati
sur l'île de Pâques, mais avait peur que
 l'abondance de touristes n'interfère avec
 l'activité de collecte. Il préféra plutôt visiter
 l'ile, après le festival:

 

12 décembre 2008
Je dois prendre au sérieux le matériel de
l'Ile de Pâques. La sœur et les nièces de Lillie
nous ont parlé d'une autre croisière, cette
fois de Santiago à Los Angeles. Etant donné
que nous devons prendre l'avion pour
 Santiago, ce sera probablement notre
seule chance de visiter l'Ile de Pâques. Nous
nous envolerons là-bas le dimanche 5 avril,
et seront de retour le Samedi 11 avril.
Pourquoi ne pas nous rencontrer là-bas
(Ce n'est pas tout à fait aussi simple que
d'aller voir ce que savent les Navajo)?
Ce serait bien d'être là-bas pendant le
festival Tapiti, mais cette visite pourrait
être amusante aussi.

 

Will n'a jamais fait ce qu'il voulait faire
sur l'Ile de Pâques, mais il a vu la plupart
du monde, plus que je ne m'attend à voir
moi-même. Pendant sa retraite, les jeux de
ficelle lui ont donné du sens à sa vie. Ils
l'ont envoyé dans des endroits où il n'aurait
pas été autrement, fait rencontré des gens,
qu'il n'aurait pas rencontré autrement. Les
figures qu'il a recueillies, et les articles qu'il
a écrits sur elles, ont enrichi les vies des
lecteurs du Bulletin, pendant plus d'une
décennie. Les photographies, qu'il a prises
d'informateurs exotiques, ont passionné
ceux qui les voyaient, et ont capturé, de
façon très vivante, la joie que nous
ressentons tous, quand nous montrons
notre motif préféré. Partout où il est allé, son
enthousiasme pour les jeux de ficelle a inspiré
d'autres à être fiers de ce qu'ils savaient, et
de partager leur connaissance avec d'autres.
Il va certainement me manquer.

 

Bulletins ISFA Bisfa 15 Will Wirt Hommage Mark Sherman Lillie Wirt

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×