L'histoire derrière le "Les chiens attelés de Lochiel"?

de Philip Noble

 

En 1903, un court article sur les jeux de
ficelle écossais par le Révérend John Gray

a été publié dans Man, un périodique
 récemment fondé publié par le
Royal Anthropological Institut
de Londres.Il a noté que la première
des quatre figures de son article
ont été recueillies à Gallowgate,
Edimbourgh, mais la cinquième
et dernière figure  (
"Les chiens attelés
 de Lochiel") a été recueillie sur
l'Ile Eriskay dans l'archipel des
Hébrides Extérieures.

Etant donné qu'elle était inclut dans
le livre de Jayne String Figures (1906),
ce motif et son nom insolite sont
devenus très connus.Alors que
la construction du motif  est
assez basique et se trouve dans
plusieurs formes très proches
dans d'autres parts du monde,
l'histoire derrière le nom insolite
était resté un mystère.Ce qui suit
est ce que raconte une légende
écossaise qui pourrait être la
source du nom insolite de ce
jeu de ficelle. La légende a été
recueillie de diverses sources
(Anonyme 1894; Cameron 1894,
Campbell & McVicar 2001,
et Pegg 2001)

Il y a quatre cent ans, deux clans
se sont retrouvés profondément
impliqués dans un litige foncier.
Finalement, leurs chefs, Cameron 
de Lochiel et Murray d'Atholl
ont accepté de se rencontrer
pour négocier à l'endroit de la
dispute, très proche du site
actuel de Rannoch, et régler
la question une fois pour toute.

Alors que Lochiel se préparait à
partir pour l'endroit de la
rencontre, une vielle femme
l'a appelé, 'Lochiel, où sont tes
chiens?'
'Je ne vais pas chasser, je n'ai pas
besoin des chiens aujourd'hui,'
répondit-il.
'Tu en aura encore besoin
aujourd'hui, va et trouves en.'
Lochiel comprit ce qu'elle
voulait dire et réuni trente
de ses meilleurs guerriers,
Il leur donna comme instructions
claires de trouver une bonne
cachette dans la bruyère, et
de ne pas se montrer à moins
qu'il ne leur fasse signe.

Le signe convenu était qu'il
enlèverait sa grand cape et
la mettrait à l'envers pour
montrer sa doublure rouge vif.
Puis il partit.
Au début, les deux chefs parlèrent
et furent au-début amicaux,
puis la discussion devint animée,
et aucun des deux n'était
disposés à céder assez pour
satisfaire l'autre. Puis le Comte
se mis en colère, et dit à Lochiel
qu'il devait accepter de renoncer
à sa demande ou alors il
pourra s'attendre à beaucoup
de problèmes. Lochiel contesta
cette assertion, et défia le Comte
de le faire.

Ce qui suit a été de toute évidence
pris de la connaissance de
Sir Walter Scott, et suggère très
probablement la scène bien connue
dans "La Dame du Lac" quand
Roderick Dhu avec son sifflet
fit apparaitre une garnison
dans la petite vallée:

"Il émit un sifflement aigu,
Et on lui répondit de la colline    .
A l'instant à travers les bosquets
et la bruyère, apparurent
Bonnets, et lances, et arcs bandés."

Le comte donna un signal (un
sifflement) et cinquante hommes
atholl sautèrent de bosquets
de bouleau, et s'avancèrent
sur une certaine distance dans
la direction du loch (lac écossais),
s’arrêtèrent et attendirent
les ordres.

'Qui sont-ils, mon Lord?'
demanda Lochiel.
'Pas des hommes' répondit
Atholl avec un sourire,
'Ce sont des moutons venus
manger l'herbe fine de cet
endroit.'
En un clin d'oeil Cameron de
Lochiel enleva sa grande cape
et la retourna pour montrer
la doublure écarlate.
Ses trente homme sortirent
de leurs cachettes et bougèrent
 lentement et résolument en avant.
'Qui sont ces hommes?' demanda
Murray.
'Pas des hommes, juste des chiens
lochiel pour s'assurer que vos
moutons mangent seulement là où
ils ont le droit de le faire,'dit Cameron.
'Renoncez, Lord Earl, à votre
prétention à notre terre, car mes
chiens sont féroces et ne pourront
plus longtemps être tenus en laisse.

Après un moment tendu de silence
Murray d'Atholl rit, il tint son épée
haute et renonça à sa prétention
'à travers la chaleur de l'été et le
froid de l'hiver.'
Après avoir tourné l'arme autour
de sa tête plusieurs fois, il la lança
dans le lac, en proclamant 'Faisons
la paix, et que notre frontière
soit ici.'
Et ainsi fut-il.

suite

Philip Noble Les chiens attelés de Lochiel John Gray Lettres à l'editeur

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×