Learning Hands® (Les mains qui apprennent) de Ce que les mains qui apprennent enseignent

Une exploration de l'impact psychologique,
émotionnel et conceptuel de la réalisation
des jeux de ficelle

par GELVIN STEVENSON
BRONX, NEW YORK

 SUITE

  Dans les dernières douze années ou plus, James R.
Murphy, un professeur de math à LaGuardia Hight
 School of Music and Art à New York, a développé
un système soumis aux paiements de droits,
d'enseignement des jeux de ficelle,
Learning Hands®.
Il a enseigné
Learning Hands® dans certaines de
ses classes de math, ateliers pour enseignants et
étudiants, des programmes après l'école et des
camps d'été. Il a montré que
Learning Hands®
fonctionne pour des étudiants n'importe où
avec le spectre "capacité". De plus, il a aussi
enseigné
Learning Hands® à un étudiant aveugle
et à des thérapeutes qui l'emploient avec des clients
ayant des mains arthritiques. Des parties de ce
système ont été incorporées au programme de
Math et de Science Autochtone dans les écoles de
la Réserve Mohawk à Akwesasne. Alors que d'autres
y pensent aussi et emploient les jeux de ficelle pour
enseigner, Jim est la personne qui m'a emmené
dans ce voyage et je ne connais personne qui ait
développé la partie d'apprentissage des jeux de ficelle
de manière aussi extensive, qu'il l'a fait.

Jim a commencé son travail en employant
essentiellement deux systèmes du jeu de ficelle:
le premier est basé sur la figure Dix Hommes des
Iles de la Mer du Sud, et le second sur une figure
inuite représentant un filet de pêche décrit dans
le livre de Jenness "Jeux de Ficelle Eskimos,"
(Jenness 1924), que Jim a interprété avec son
propre set de tissages. Il a élargi et enrichi son
étude  de ce "langage de fabrication" inuit
en considérant les figures similaires connues en
tant que Beaucoup d'Etoiles Navajo et Filet
Klamath. Il appelle ce système le Système Indien
Nord Américain.

Learning Hands® est le nom donné à la méthodologie
que Jim a développée pour maximiser la valeur
d'apprentissage des jeux de ficelle. Il a pris
plusieurs figures classiques et les a développées
en systèmes, lesquels contiennent de très grands
nombres de variations  des tissages impliquées dans
la création du système de base, plus quelques
tissages supplémentaires. Les étudiants apprennent
à altérer ces figures de plusieurs manières systématiques,
et à analyser les motifs qu'ils créent. Une fois qu'ils ont
maîtrisé les tissages de base, on leur présente un système
écrit de description ou de codage de ces figures et des
variations. Les étudiants peuvent adopter ce système
de codification ou concevoir le leur. Une discussion
plus complète, de cet aspect d'apprentissage des jeux
de ficelle, se trouve dans la discussion sur la
Codification ci-dessous.

Ce que la famille de techniques, que nous appelons
Learning Hands®, a apporté aux jeux de ficelle
est la structuration de l'expérience d'apprentissage
des jeux de ficelle, pour optimiser l'apprentissage
qui prend place. En d'autres mots, elle influence,
achemine, organise et fortifie l'apprentissage
qui prend place naturellement. Elle rend
 l'apprentissage ad hoc qui se passe avec tous les
jeux de ficelle, explicite et déterminé (sans ignorer
le plaisir pur de tout cela, à qui nous aimons penser).

J'ai travaillé avec Jim pendant plusieurs années à
documenter certains aspects de
Learning Hands®.
Récemment, j'ai développé et enseigné une nouvelle
partie du système basé sur la famille de figures
Diamants. J'ai appliqué le même raisonnement que
Jim a appliqué aux systèmes Dix Hommes et Filet
Inuit, pour les Diamants, lesquels comprennent
Tasse et Soucoupe, Yeux d'Hibou, Deux Diamants
Osage,
Deux Diamants Chinois, Diamants Bagodo,
Echelle de Jacob, plusieurs tortillons et tissages
 exogènes, et beaucoup de variations, tout cela en
une progression d'apprentissage. Une variation, par
exemple, incorpore deux tortillements, en
transformant des figures deux diamants en des figures
 un ou trois diamants.

J'ai enseigné
le système Diamants
, ainsi que le
Système Dix Hommes à des clients de la Fortune Society,
laquelle est au service des détenus. Les étudiants
se préparent pour leur examen Graduate Equivalency
Degree. J'enseigne avec Nishél Tofeeq, le directeur
du programme, dans le département des maths.
Nishél  a été infiniment encourageant et créatif dans
son application des jeux de ficelle, et j'ai beaucoup
appris d'elle, ainsi que des étudiants, j'en cite
plusieurs ci-dessous.

Quelques idées exploratoires

SUITE

Bulletins ISFA Bisfa 2 Ce que les mains qui apprennent enseignent Articles de revue

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×