Leçons Opérationnelles de Ce que les mains qui apprennent enseignent

Une exploration de l'impact psychologique,
émotionnel et conceptuel de la réalisation
des jeux de ficelle

par
GELVIN STEVENSON
BRONX, NEW YORK

 

SUITE

 

Les jeux de ficelle peuvent aussi  enseigner  beaucoup
de concepts de math op
érationnels spécifiques.
L'essence d'un set d'instructions est une formule.
Nous employons des matrices pour montrer comment
les résultats varient avec des différentes combinaisons
de tissages des premières (rangées) et des deuxièmes
(colonnes). Les inverses, nous les montrons de plusieurs
manières. Par exemple, le tissage d'ouverture pour
réaliser Dix Hommes consiste à mettre vos pouces
sous la ficelle voisine du petit doigt. (Murphy nomme les
différents mouvements qui commencent avec ce
mouvement et a pour résultat le "reposage" du
métier à tisser, le tissage "a".) L'inverse de ce tissage
est exécuté en mettant les pouces par-dessus cette
ficelle et en finissant le tissage. Le "a inversé" fait
immédiatement après le tissage "a", fait que le
métier à tisser retourne à son état du début, c'est-à-
tel qu'il était avant  le tissage initial. L'idée est que
chaque fois l'inverse vous ramène au début. (....ex.
ajouter huit à moins huit égal zéro).

Charles a développé une relation fascinante entre
les jeux de ficelle et logique.

Un nouveau théorème est facilement dérivé, une
fois qu'un théorème a été établi, est appelé
corollaire du théorème donné. La même situation
prévaut dans les jeux de figures. Beaucoup de
 figures sont obtenues en très peu de mouvements,
avec une figure donnée qui a été construite. A
titre d'exemple, Ball (1920) décrit la méthode de
construction de la figure cochon. "Le Cochon."
La première instruction pour
"Le Cochon" est
"D'abord faites les Petits Poissons."
Le Cochon
est réalisé
en très peu de mouvements
supplémentaires. Les éléments de la position
d'ouverture sont les axiomes du système,
Petits Poissons étant le théorème basé sur la
position ouverture, et Le Cochon est un corollaire
basé sur le théorème Petits Poissons. (Moore 1988)

Je suis constamment surpris des leçons que les
étudiants apprennent des séances du jeu de
ficelle. Un exercice que nous employons dans la
 famille Dix Hommes est de faire une série de
 tissages, et puis de tisser les inverses de ces tissages
en ordre inverse. Cela vous ramène toujours au
métier à tisser du début montre le pouvoir des
tissages inverses. Un nièce l'a employé, directrice
d'une foire au maths, pour établir une comparaison
sur comment vous pouvez prendre une équation,
lui appliquer certaines opérations, puis appliquer
les inverses de ces opérations (ex. multiplier par 3
puis diviser par 3), et finir avec la même équation.
Un étudiants de Fortune, m'a raconté "J'ai appris
à arrondir les chiffres, vous savez, quand on arrondit
vers le haut ou vers le bas." Honnêtement, je n'ai
toujours pas compris comment il a retenu cette leçon
 des ficelles - par analogie, je pense. Mais ce qui est
important est qu'il ait appris quelque chose. Cela
me montre qu'il y a des pépites cachées dans ces
ficelles.


Leçons Supplémentaires

En plus des facteurs discutés ci-dessus, il existe plusieurs
autres aspects pédagogiques que Larry Emerson
mentionne ou examine dans son article (Emerson 1988),
et quelques uns que Jim Murphy et moi avons examinés.
Certains sont évidents; d'autres méritent une élaboration.

1.Transformation d'une information brute en un résultat
visible
2. Adresse
3. Compétences sociales - on demande toujours aux
gens de s'aider et d'enseigner l'un l'autre. Un
évaluateur a une fois dit de la classe du jeu de
ficelle de Jim, que cela a justifié la meilleure
interaction sociale de toutes les classes que
l'
évaluateur a expérimentées dans le lycée
compétitif multiethnique . Les étudiants étaient
concentrés sur ce qui était sur leur mains, et
s'entraidaient pour apprendre.

4. Respect des cultures - les jeux de ficelles existent
dans toutes les cultures, partout dans le monde.
Ils montrent que le génie vient de n'importe quelle
culture dans une infinité variétés de formes.

5. Fait ressortir l'ordre du chaos - on commence avec
une bouillie et on en sort une belle figure.



Conclusion

Un des avantages des jeux de ficelle est qu'ils
inculquent et enseignent toutes ces choses d'une
manière naturelle, facile et abordable. Les leçons
surviennent toutes comme des corollaires naturels
de la réalisation des jeux de ficelle. Notre but avec
Learning Hands® est d'encourager, amplifier et
renforcer ces qualité en travaillant à l'intérieur
de familles ou systèmes de figures, en encourageant
les variations et les modifications dans les figures,
et en enseignant aux étudiants comment explorer
de manière systématique le monde des jeux de
ficelle complexe et subtil. Nous sommes
continuellement excité par son potentiel dans la
vie des gens, et espérons que cela peut aider à la
"cause" des jeux de ficelle.




Littérature citée

Ball, W.W. Rouse (1971) Fun With String Figures.
New York: Dover Publications, Inc. (C'est une
reproduction non-abrégée de la troisième édition
de l'étude publié par W. Heffer and Sons, Ltd.,
Cambridge, Angleterre en 1920 en tant que An
Introduction to String Figures.)
Emerson, Larry (1988) "Na'AT"LO - Dine String
Games as an Educational Process." (Manuscript
non-publié).
Hapgood, David (auteur et penseur de New York).
Conversations, Printemps, 1995.
Jenness, D. (1924) "Eskimos String Figures" Reports
of the Canadian Artic Expedition, 1913-1918,
Vol. 13 Part B.
Métraux, A. (1940) "Ethnology of Easter Island."
Bishop Museum Bulletin 160.
Métraux, A. (1957) Easter Island - a stone-Age Civilization
of the Pacific. New York: Oxford University Press.
(traduit du français par Michael Bullock).
Moore, C.G. (1988) "
Moore, C.G. (1988) "The Implications of String Figures
for American Indian Mathematics Education." Journal
of American Indian Education 28(1):16-26.
Salvadori, Mario (Professeur émérite, Université de
Columbia, Ecole de d'Ingénierie).
Conversations, Printemps, 1994.
Storer, Tom. (Ancien Professeur de Math, Université
du Michigan) Communication Personnelle,
décembre 1994.
Walton, Kendall L. (Professeur de philosophie,
Université du Michigan) Critique d'un livre dans
le New York Times,  18 juin 1995.

Appendice

 SUITE


Bulletins ISFA Bisfa 2 Ce que les mains qui apprennent enseignent Articles de revue

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×