Nauru, Pacifique Central

16 Octobre 1937

par
Honor C. Maude

 

Lettres à l'Editeur


 Vers la fin de 1937, j'ai été en mesure de satisfaire
un souhait de longue date, en passant six semaines
sur l'Ile de Nauru, pour recueillir des jeux de ficelle.
Récemment, en classant mes papiers, je suis tombée
sur une lettre que j'avais écrite à ma belle-mère,
pendant mon séjour à Nauru. Voyant l'intérêt actuel
pour les jeux de ficelle non résolus de Nauru, j'ai
pensé que les membres d'ISFA aimeraient peut-être
lire cela.

 


Très chère Lady Maude,

J'ai reçu une lettre de vous, envoyée de l'Ile Océan...
Je n'ai plus eu de nouvelles d'Harry, il doit être
dans les Iles Phoenix maintenant, et je ne pense pas
qu'il pourra communiquer. Un bateau part pour
l'Ile Océan aujourd'hui, et j'aurai aimé partir car
j'ai peur d'être isolée ici, mais je recueille bien
les jeux de ficelle, et je n'ai presque pas épuisé
la réserve. Harry ne retournera pas avant 3
semaines.

Jusqu'ici, j'ai passé 8 semaines dans les villages
et j'ai recueilli 80 figures. Ces gens sont vraiment
merveilleux avec une ficelle en boucle, et ont même
décrypté des figures qu'ils avaient oubliées, après
que je leur en avait montrés une photo. Il y a
seulement quelques hommes plus âgés maintenant,
qui peuvent en réaliser, et je pense qu'ils sont
merveilleux, mais ils disent qu'ils en savaient
beaucoup plus. On m'a donnée une des vieilles
 ficelles faite de cheveux tressés, qu'ils emploient,
elle mesure à peu près 4 m 60 (15 feet), et est
merveilleusement faite. L'administrateur doutait
qu'il y en aurait, et donc j'ai été très excitée
d'en recueillir un, et en fait, ils me disent qu'il
y en a beaucoup. Comme d'habitude, personne
n'avait jamais vu ces gens réaliser des jeux de 
ficelle, mais maintenant apparemment tous le
monde les voit, étant donné que les hommes de
ménage et les plantons essayaient d'en réaliser!
Le Commandant Garcia est très désireux de me
voir recueillir tout ce que je peux trouver, pour
qu'ils ne soient pas perdus et qu'ils soient
enseignés dans les écoles, et donc je sens que
je ne peux m'enfuir, tant que je n'aurai pas
fait le travail correctement.

Nauru est une si belle île et a à peu près 16 km (10 miles)
de route. J'ai conduit pendant 6 km et demi (
4 miles
)
 jusqu'au village, où je travaille à présent, entourée de
 cocotiers, avec le récif d'un côté et l'île abrupte
de l'autre.

Avec tout mon amour,
Votre Honor aimante

Lettre à l'Editeur Bisfa 3 Bulletins ISFA Nauru Pacifique Central Honor Maude

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×