UNE CONVERSATION AVEC CAMILLA GRYSKI: page 3

LA "LADY FICELLE" DU CANADA


par
MARK SHERMAN
Pasadena, Californie

 
suite

 

    Sherman: Donc, quand avez-vous commencé
    à vous intéresser aux jeux de ficelle, et qui a
    suscité votre intérêt?

 

    Gryski: En été 1980, j'ai été introduite dans le
    monde des jeux de ficelle. Grâce à ma formation
    de bibliothécaire, on m'a souvent demandé de
    partager mes talents de marionnettiste et de
    conteuse, dans la zone du jeu des enfants au
    Festival Populaire de Toronto.
    Probablement, lors de mon troisième ou
    quatrième festival, un homme appelé
    Ken McCuaig (
voir ISFA NEWS
    septembre 2006
*) et sa "bande de ficelle"
    d'enfants sont venus dans ma zone du jeu.
    Ken a commencé à réaliser quelques jeux de
    ficelle vraiment étonnants, comme
    "Lune entre les montagnes"

    et le "Petit Chien aux Grandes Oreilles".
    En peu de temps, toute la zone a été remplie
    d'enfants et d'adultes jouant avec des ficelles
    en boucle.
    Ma première pensée a été "Est-ce que c'est
    intéressant?", puis j'ai pensé que je pouvais
    les utiliser au travail, en donnant aux enfants
    quelque chose à voir, pendant que je racontais
    des histoires.
    Ce jour là, j'ai appris mes deux premiers jeux
    de ficelle d'un enfant de la troupe de Ken -
    "Tasse et Soucoupe" et "Yeux de Hibou".
    Je suis rentrée chez moi et je les ai réalisés
    de nouveau, encore et encore, les montrant
    à quiconque voulait regarder. J'avais joué
    au Berceau du  Chat, enfant, mais je ne savais
    pas qu'on pouvait réaliser des papillons, des
    filets de pêche, et des yeux qui clignent.
    Je voulais en apprendre plus sur les jeux
    de ficelle.
    

    Sherman: Et manifestement, vous l'avez fait!
    Comment votre intérêt pour les jeux de ficelle
    s'est-il développé, après votre premier contact?

 

    Gryski: Plus tard, ce jour là, Ken m'a vu
    pratiquer les deux figures, que je venais juste
    d'apprendre.
    Il s'est approché de moi et il m'a dit "Ce serait
    bien si l'on déjeunait ensemble, un de ces jours."
    Donc, nous l'avons fait. Ken était un Professeur
    d'Anatomie à la Faculté de Médecine de
    Toronto, juste deux immeubles d'où je
    travaillais. Il avait son bureau au sous-sol
    plein de squelettes, d'étranges choses dans des
    jarres, et des jeux de ficelle montés sur tous
    les murs. Il réalisait des jeux de ficelle depuis
    les années 50.
Je ne suis pas sûre, mais je pense
qu'il a rencontré McIlwraith
, l'anthropologue (Bisfa 12)
    qui a publié une collection de jeux de ficelle des
    Bella Coola,
car McIlwraith se trouvait à
    l'Université de Toronto en ce temps là, donc
    je pense que cela pourrait être le rapport.
    De toute façon, Ken connaissez beaucoup,
    beaucoup et beaucoup de jeux de ficelle, donc
    j'ai commencé des "déjeuners-ficelle" avec
    Ken, à intervalles réguliers. Souvent, Ken
    voulait m'enseigner un nouveau jeu de ficelle,
    ou il me disait quelque chose comme,
    "Avez-vous entendu parler de Lyle Dickey?"
    Et je disais "Non." Et hop, j'allais à la
    bibliothèque de l'université pour trouver
    la collection de figures hawaienne de Dickey.

     Donc, il a commence "à me nourrir de noms
    de gens, et bien sûr, une fois dedans, les jeux
    de ficelle ont commencé à se multiplier et à
    grandir de façon exponentielle, comme un
    passe-temps. J'allais d'une biographie à une
    autre. Pendant très longtemps, j'ai appris
    des jeux de ficelle de Ken, en allant à la
    bibliothèque, en faisant des photocopies, et
    en apprenant de nouveaux jeux de ficelle.
    Et puis, lentement, j'ai commencé à
    introduire les jeux de ficelle dans mes heures
    d'histoires à l'hôpital. Par exemple, je racontais
    une histoire sur une promenade et je réalisais
    la chenille, ou n'importe quoi d'autre.
    C'est ainsi que j'ai commencé à introduire
    des jeux de ficelle dans mon travail.
    

    * Note de la traductrice
    
    

    SUITE
    L'ECRITURE DES LIVRES

 

Bulletins ISFA Bisfa 9 Hommage CAMILLA GRYSK Mark Sherman

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×