Boeufs Attelés

 

RECUEILLIE PAR
CAMILLA WEDGWOOD
DE  LA POPULATION KXATLA
DU BOTSWANA 

    Longueur de ficelle recommandée : 2 empans
 

   "Inspan" est un verbe signifiant:
   "atteler ou harnacher un animal,
   (généralement un bœuf), à un chariot".
   Le terme a été popularisé par des colons,
   de l´Afrique du Sud au 19ème siècle,
   qui souvent tiraient d´énormes charges,
   en employant dix-huit boeufs, ou plus,
   attelés à un seul chariot.
   Le matin les boeufs étaient "inspanned",
   et la nuit ils étaient "outspanned",
   (libérés de leur harnachement, et
   autorisés à paître).

   Les bœufs étaient le plus souvent
   "inspanned" par paire, engendrant
    deux longues rangées d´animaux,
   devant chaque chariot. Chaque paire
   de bœuf partageait un seul joug,
   (un joug est une pièce de bois ou cadre,
   qui repose au dos du cou d´un animal).

   Dans ce jeu de ficelle original du
   Bechuanaland, (maintenant Botswana),
   les deux rangées de boucles imbriquées,
   représentent deux rangées de boeufs.
   Les barres parallèles, qui courent vers le
   centre, représentent les jougs.

   Cette figure est, le plus souvent, réalisée
   par deux joueurs -- pour la réaliser deux
   pieds et trois mains sont nécessaire.
   Mais, il est possible à un seul joueur, de
   réaliser le dessin, comme montré sur la
   photographie, publiée par
   Miss Wedgwood. La méthode pour
   "un joueur" est décrite ici.
 
Merci à Jean-Christophe  

  

   A. Mettre le bout d´une
        longue ficelle en boucle,
        sur le gros orteil de chaque
        pied. (La ficelle est tenue
        par les mains*)

       Enrouler la ficelle (de la
       main*) D , dans le sens des
       aiguilles d´une montre,
       trois fois autour des gros
       orteils.

       Puis libérer les mains et
       séparer les pieds, pour que
       chaque gros orteil ait une
       boucle quadruple. (Tirer
       les ficelles avec les mains.
      Il est plus facile de faire deux fois
         le pas A. de la figure "Point d´eau
",
         avec les mains et de placer ensuite
         la ficelle ainsi pliée, sur les gros
         orteils*)
 

  B. Avec le doigt 5 de chaque
       main, agripper vers vous
       deux des quatre ficelles
       voisines de l´orteil, (le choix
       des ficelles n´a pas
       d´importance), et maintenir
       sur la paume.

 

  C. Passer 2 par-dessus les
       ficelles transverses 5, et
       relever vers vous une des
       deux ficelles voisines de
       l´orteil, (encore une fois, le
       choix des ficelles n´a pas
       d´importance).

 

  D. Ensuite, passer 2 sous les
       ficelles transverses de 5,
       et relever vers vous la
       ficelle voisine, restante, de
       l´orteil. Tirer cette ficelle à
       travers la boucle originale
       de 2, qui glissera, alors que
       vous retournez.

 

      Vous devez avoir, une ficelle maintenue
          sur la paume par 2. Cette ficelle passe
          entre deux ficelles supérieures et une
          ficelle inférieure. Les deux ficelles
          supérieures sont maintenues par 5.*
 

   E. Maintenant, tisser les ficelles
        lointaines de l´orteil de la
        même manière: passer 2 loin
        de vous, sous toutes les
        ficelles voisines, puis relever
        vers vous une des ficelles
        lointaines de l´orteil.
        Tirer cette ficelle à travers
        la boucle originale de 2, qui
        glisse alors que vous
        retournez....
       (1 tient la boucle 2, tandis
        que 2 relève chaque ficelle
        lointaine*)

         ...Répéter cette procédure,
         avec la seconde ficelle
         lointaine de l´orteil....

         ....la troisième ficelle
         lointaine de l´orteil....

         ...et la quatrième ficelle
         lointaine de l´orteil.

 

   F. Ensuite, transférer les
        boucles de la main D sur
        la main G, comme suit:
        doucement, libérer les
        boucles D2 et D5...

        ...puis introduire G1, par
        en-haut, dans la boucle
        originale D5. et  retourner,
        centrant la main G entre
        vos chevilles.

 

   G. Passer votre main D loin
        de vous, par-dessus les
        ficelles, puis vers vous, sous
        les ficelles, et introduire D2,
        vers vous, dans la boucle G2...

        ...Transférer la boucle G2
        sur D2, en libérant G2.
        Puis, pivoter D2 en bas et
        loin de vous, pour étendre
        la figure. 
 

Boeufsatteles23

        Vous avez "Les Bœufs
        Attelés". Les deux rangées
        de boucles imbriquées
        représentent les paires de
        bœufs, les barres centrales,
        les jougs et la boucle sur G2,
        le chariot.

        Pour démêler la figure,
        libérer les boucles G1, G5 et
        D2 et séparer les pieds.
 

  Des figures similaires sont
  connues à travers l´Afrique,
  mais leurs méthodes diffèrent
  souvent (voir, par exemple, la 
  figure du Sierra Leone
 dans
  le numéro de septembre 1998).
  Ces figures sont souvent
  appelées "Hamac" ou "Lit"
  -- qui s´avère être un autre
  titre donné par l´informateur
  Kxatla de Mademoiselle
  Wedgwood. En fait, il est très
  possible que "Lit" soit le nom
  original pour cette figure et
  que "Bœufs Attelés" ait été
  appliqué seulement après que
  les colons allemands soient
  arrivés dans la région.

 

 *Note de la traductrice

 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×