Les Techniques Nauruennes IV

4ème partie

 

 

  Dans le numéro de mars 2004, nous
   avons illustré trois des quatre
   techniques, permettant d´achever les
   figures nauruennes, que les Nauruens
   emploient pour ajouter des diamants
   flanqués au motif du dessin central de
   leurs figures, à savoir, Petit Amwangiyo,
   Amwangiyo, et Fin Nauruenne.

   Dans le numéro de septembre 2004, nous
   avons terminé notre enquête des
   techniques permettant d´achever les
   figure nauruennes, en illustrant la
   séquence Eongatubabo.
   Nous avons aussi examiné
   la formation d´une boucle verticale - une
   technique destinée à ajouter de petites
   longes au motif.

   Dans le numéro de mars 2005, nous
   avons concentré notre attention sur les
   techniques nauruennes, créant des
   centres ornés, en particulier celles qui
   exigent la manipulation artificielle des
   ficelles. Nous avons aussi présenté trois
   autres techniques nauruennes utiles:
   (1) le Berceau Nauru 2 (une version du
   Premier Berceau à cinq-boucles);
   (2) Extension Caroline avec la ficelle
   proche du pouce (pour provisoirement
   étendre la figure partiellement achevée;
   et (3) créant un triangle à murs double,
   que les Nauruens nomment "soleil".

   Dans le tout dernier numéro de notre
   série sur les Techniques Nauruennes,
   nous présentons le Berceau Nauru 1
   (une version du Premier Berceau à
   quatre-boucles) et l'associons avec
   presque chaque technique, que nous
   avons étudié pour ressusciter Egattama,
   l'une des plus magnifiques figures de
   tout le répertoire nauruan.
 
 
 

   Il y a presque un siècle, un dessin
   d'Egattama est paru dans le livre
   classique de Jayne, Jeux de Ficelle. Le
   dessin (fig. 832) était l'une des quinze
   figures "connues seulement par leur
   motif final". En 1937, Honor Maude a
   visité Nauru en espérant apprendre la
   manière de réaliser les figures
   richement ornées. Bien que beaucoup
   aient été oubliées, elle été capable de
   recueillir des méthodes pour réaliser
   neuf des quinze motifs non résolus, y
   compris Egattama.

   Comme beaucoup de classiques
   nauruens, Egattama est une figure
   "ficelle à charge", ce qui veut dire que
   le motif ne se formera pas correctement,
   si une ficelle de mauvaise texture,
   grosseur ou longueur est employée. Pour
   Egattama, une ficelle lisse, fine et longue
   est essentielle. Souvenez-vous, les
   Nauruens emploient d'habitude une
   longue ficelle faite de cheveux humains
   finement tressés.

   Durant le processus de construction,
   vous devrez poser la figure sur une
   surface plate et arranger les ficelles pour
   former un motif spécifique, qui s'avèrera
   difficile au début. C'est pour cette raison
   que nous avons aussi inclus une
   construction alternative qui n'exige pas
   de manipulations artificielles.
 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×