Palaoa

 

RECUEILLIE PAR
LYLE A. DICKEY
DU PEUPLE DE LA GRANDE ILE,
HAWAII 

   Longueurs de ficelle recommandées:

  182,88 cm  (6 feet), 167,64 cm (5 1/2 feet),
  152,24 cm (5 feet),  137,16 cm (4 1/2 feet),
  121,92 cm (4 feet), 106,68 cm ( 3 1/2 feet).
 
 

   Une coutume commune en Polynésie est de nommer un
   jeu de ficelle d´après le premier mot du chant qui
   l´accompagne, sans se soucier de ce que la figure
   représente. Pour cette figure le premier mot est Palaoa
   signifiant labourer. On ne sait ce que la figure représente-
   peut-être le soleil, qui est mentionné à la fin du chant.
   A mon avis, la figure ressemble à une toile d´araignée.

   Au moins deux joueurs et six ficelles en boucle sont
   nécessaires pour réaliser cette figure. Dans les photos
   suivantes, les mains d´en bas appartiennent au joueur A
   et les mains d´en haut au joueur B. Un troisième joueur
   peut aider en fournissant les ficelles en boucle
   supplémentaires nécessaires au pas E.. 
  

   

      A. Les deux joueurs mettent la
        ficelle la plus longue en
        boucle sur le dos de leurs
        poignets. Chaque joueur
        pivote ses mains vers
        l´extérieur et par-dessus la
        ficelle extérieure, puis
        en-bas et sous la ficelle et
        finalement en haut entre le
        corps et la ficelle en boucle,
        de cette façon on crée une
        torsion dans les ficelles,
        devant chaque main.

 

   B. Le joueur A saisit la ficelle
        droite qui court d´une main
        à l´autre devant le joueur B
        et retourne.

 

   C. De la même façon, le
        joueur B saisit la ficelle
        droite qui court devant le
        joueur A et retourne.

 

   D. Les deux joueurs tirent les
        ficelles prises à travers
        leurs propres boucles des
        poignets, tout en permettant
        aux boucles des poignets de
        glisser.


   E. Les deux joueurs libèrent la
        figure et introduisent de
        nouveau les mains, de façon
        à ce que les boucles libérées
        précédemment soient
        maintenant au dos de
        chaque main. Maintenant,
        commencer à ajouter de
        nouvelles ficelles en boucle
        au dessin. Commencer par
        poser la plus petite ficelle en
        boucle en travers de la 
figure.

 

   F. Chaque main saisit la
        nouvelle ficelle qui est la
        plus proche d´elle et la tire
        à travers la ficelle du
        poignet, qui glisse.

 

   G. Les pas E et F sont répétés
        avec les quatre autres
        ficelles en boucle restantes,
        dans l´ordre de taille
        croissante. Le résultat est
        un splendide motif. 
  

Palaoa4
 

            Chaque fois qu´une ficelle en boucle est ajoutée,
          les Hawaïens récitent deux lignes du chant suivant:
 

     Paloa, paloa, mahi ai.      Laboure, laboure jusqu´au sol
     Heaha ka ai e ai ai?         Quelle est la nourriture
                                                              que tu manges?
     Lihilihi pau i ke akua,       Des morceaux laissés par les
 fantômes,

     He akua la, he akua.        Les fantômes, les fantômes.
     He akua na ´lii o Kona,    Les chefs de Kona sont des
 fantômes,

     He akua hoala hiamoe.    Les fantômes qui réveillent l´endormi.

     Ho-ala, ho-ala, hiamoe. Réveille-toi, réveille-toi, endormi.

     E ala oe, e moe loa nei    Lève-toi , tu as trop dormi
     Eia ka la io uli.                   Voici le soleil, dans le ciel.
     Uliuli kai, e uli.                  Le ciel bleu profond, bleu.
 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×