Eclair des Solomon

RECUEILLIE PAR
SIR RAYMOND FIRTH
DU PEUPLE DES
ILES SOLOMON



  Longueur de ficelle recommandée: 1 1/2 empans

 

          Cette figure en mouvement, connue à travers tout le
          pacifique, commence comme Dix Hommes (une figure
          populaire d'abord décrite par Mme Jayne). Le motif
          initial, qui représente une averse peut être en partie
          défait, et reformé à l'infini.

          Les iliens prétendent que les éclairs défaissent le motif.
  

 

        
       A. Mettre la ficelle en boucle
            sur 1 et 5.
            (Berceau Initial).

            D2 prend par en-bas la ficelle
            palmaire G...

            G2, à travers la boucle D2 par
            en-haut, prend par en-bas la
            ficelle palmaire D.
 

     B. Vous avez le Premier Berceau.

           La bouche, par-dessus toutes les
           ficelles, mord le centre de 5l et
           retourne.
 

      C. G2, par-dessus toutes les ficelles
           intermédiaires, prend par en-bas
           la ficelle D de la bouche, et
           retourne...

           D2, par-dessus toutes les ficelles
           intermédiaires,
           (mais pas G2v supérieure*)
           prend par en-bas
           la ficelle G de la bouche, et
           retourne...

           La bouche libère sa boucle.

 

         Vous avez une boucle sur 1,
            deux sur 2 et une sur 5.*
 

     D. 1 libère sa boucle. Séparer les
           mains pour absorber le mou.


     E. 1, à travers la boucle inférieure 2
           par en-haut, prend par en-bas
           2l supérieure et inférieure, et
           retourne sous 2v supérieure.

 

     F. 3, par-dessus 2v supérieure,
         prend par en-bas 2v inférieure.
 

     G. 1 libère doucement ses boucles
           pour former des ficelles
           pendantes...

           Puis 1, par-dessus les ficelles
           pendantes, prend par en-bas
           2v supérieure (ficelle palmaire 3*).
 

     H. 4 et 5 agrippent par en-haut 3l
           (5 entre dans sa propre boucle
           par en-haut).
           2 et 3 touchent aussi la paume
           pour achever l'extension.
 

 

     I. Les lignes verticales qui enjambent
           les ficelles du cadre, représentent
           l'averse d'un orage. 
  

      J. Pour simuler la soudaine
          apparence de l'éclair déplier
          rapidement 2, 4 et 5, pendant
          que simultanément vous libérez
          les boucles d'1 et de 3.
          (cela exige sans aucun doute
          de la pratique et de la
          coordination!)

 

     K. Le motif se défait.

          Répéter les pas E-J à l'infini
          pour simuler la pluie suivie
          par les tonnerres des éclairs
          (inclure des sons appropriés.)

 

        * Note de la traductrice

 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×