Fleur du Takamaka

RECUEILLIE PAR 
HONOR MAUDE
DU PEUPLE DE
NAURU
 
  

    Longueur de ficelle recommandée: 1½  empan
 

     Iburingijo ("Fleur de l´arbre Takamaka") est une
     des plus simples jeux de ficelle nauruans qui
     emploient la séquence finale Eongatubabo.
     Après avoir formé le Premier Berceau, le joueur
     introduit un tortillon complet dans chaque
     boucle en pivotant le doigt un tour entier.
     Ceci est immédiatement suivi par une séquence
     longue Eongatubabo, qui s´achève avec
     l´Extension Caroline.

     La séquence Eongatubabo est employée
     couramment à travers la Micronésie, mais
     est nommée différemment  à chaque place.
     Dans son livre sur les jeux de ficelles des
     Iles Gilbert, Honor Maude nomme la
     séquence le Mouvement Banaban, tout
     simplement à cause de son informant de
     l´Ile Banaba n´avait pas de nom pour
     celle-ci. Dans son livre sur les jeux de ficelle
     de Tikopia, elle emploie le terme indigène
     tao (maintenir) et ta (manipuler) pour
     nommer la séquence. Remarquablement,
     presque la moitié des 54 jeux de ficelle décrits
     dans le livre emploient la séquence tao et ta.

   

   A. Mettre une ficelle en boucle

         sur 1 et 5.
         D2 prend par en-bas la
         ficelle palmaire G...

         ...puis, G2, à travers la
         boucle D2 par en-haut,
         prend par en-bas la
         ficelle palmaire D.

         Etendre pour obtenir le
         Premier Berceau.
 

    B. Pivoter 2 et 5 un tour entier
         loin de vous.

         Pivoter 1 un tour entier
         vers vous.


    C. Les pas restants forment
         une séquence intitulée
         Eongatubab

         1 agrippe par en-haut 2v.
 

     D. 2 agrippe par en-haut 5v
          et 2l vers 1.

     E. 2 relève par en-haut 1v,
          libérant 5v et 2l du bout
          de 2, alors que 2 retourne
          en position verticale, et
          que les paumes
          se tournent loin de vous.

          1 reste en position penchée,
          agrippant
          1l et 2v inférieure.
 
 

     F. 1 passe sous 2 et 5v, et
          prend par en-bas 5l. Alors
          qu´1 retourne, la boucle
          originale 1 et 2v inférieure
          glissent d´1.
          Les paumes se font
          maintenant face.
 

     G. 5 libère sa boucle. Etendre.

 

          Vous avez une boucle sur 1
           et deux sur 2.*

 

     H.1, par en-bas, accroche la
          boucle 2 supérieure.

 

     I. 5, par-dessus la boucle 2,
          accroche la boucle
         1 supérieure par en-haut.

 

     J. 2 libère sa boucle. Etendre
         pour dévoiler les trois
         double diamants.


    K. Malheureusement, la
         figure a tendance à
         s´effondrer alors que la
         tension est appliquée.
         Pour améliorer l´extension,
         les Nauruans achèvent la
         séquence Eongatubabo
         avec l´Extension Caroline.

         D´abord, déplacer les
         boucles:

          2, par en-haut, accroche la
          boucle 1.

          1, sous la boucle 2, prend
          par en-bas 5v et 2v.

          2 libère sa boucle.
 

      L. Maintenant former
           l´Extension Caroline:

           2, par-dessus la ficelle
           palmaire,prend par
           en-bas 1l.

           Alors que 2 retourne, 1 se
           presse contre 2 pour
           coincer la ficelle, qui court
           de 1 à 2 et la ficelle qui
           court de 1 à 5 de la même
           main.

           Simultanément, 3, 4 et 5 se
           replient par-dessus 5l.

           Etendre, en gardant
           1 pressé fermement
           contre 2, et 345
           pressés fermement contre
           la paume pour coincer 5l. 
  
 Tomatotree

           Vous avez "La Fleur de
           Arbre Takamaka".
           Le diamant central
           représente le bouton de la
           fleur. Les diamants
           extérieurs représentent
           les feuilles.
 
 

 Exercice:Pour étudier les effets des
 tortillons des trois boucles introduits
 au pas B. , changer la direction des
 pivotement d´un ou de plusieurs doigts
 (vers vous contre loin de vous) et
 comparer les motifs finaux.
 Huit combinaisons différentes sont
 possibles. Essayer aussi d´omettre
 le pivotement  d´un ou de plusieurs
 doigts. Si tous les pivotement sont omis,
 on obtient une figure simple qui
 consiste en une botte de ficelles
 à quatre mèches horizontale
 qui est connectée à des nœuds
 palmaires.
 
 

 Pour les Nauruens cette figure
 représente une navette pour tisser.
 

 Extension alternative: pour achever une
 encore plus large extension, commencer
 avec une ficelle en boucle plus longue....
 

 ...et employer le "talon" de votre paume
 pour pousser vers le bas 5l durant la
 phase finale de l´Extension Caroline
 (au lieu de l´agripper par en-haut
 avec 3, 4 et 5).

 Alors que vous étendez, séparer 2l et 5l
 aussi largement que possible en les
 gardant tendus et parallèles l´un de
 l´autre.


Tomatomeilleure

 La fleur fleurit vraiment sur les mains
 quand on étend de cette manière.

 Lorsqu´il tisse cette figure, les Nauruens
 chantent plusieurs fois:

i bur in ijo, me eman in ijo
Le bourgeon du Takamana et
les feuilles du Takamana
 

  L´arbre takamaka (Calophyllum inophyllum,
  Alexandrian Laurel) est l´arbre national de Nauru.
  Avant l´exploitation minière du phosphate, dans les
  années 1900 - qui a détruit principalement
  l´écosphère de l´ile - le plateau central était
  très fortement boisé avec des arbre takamaka.

  Les fleurs du Takamaka fleurissent en grappes.
  Le fleurissement délivre un agréable parfum sucré.
  Le fruit de l´arbre, à peu près de la taille d´un
  abricot, a une chaire fine et une grand noix vide
  à l´intérieur.
  Le takamaka a été disséminé à travers les îles du
  Pacifiques quand les noix contenant les fruits sont
  tombées des arbres et ont flottées sur les mers vers
  d´autres région côtières où elles ont germées et
  pris racine.
  Le takamaka est peu commun car contrairement
  à la plupart des autres arbres, il préfère une terre
  saline et sablonneuse. Le bois dur de l´arbre est
  idéal pour construire de robustes canoës
 

  L´huile du Takamana (en Polynésien: tamanu),
  est tirée de la noix et a de remarquable propriétés
  cicatrisantes. L´huile possède, en particulier, une
  capacité unique à promouvoir la formation de
  nouveau tissus, accélérant ainsi la cicatrisation
  de la blessure. Traditionnellement, elle est appliquée
  libéralement sur les coupures, brûlures, piqures
  d´insectes, acné, psoriasis, ampoules, eczéma et
  peaux brûlées par le soleil.
  Pendant des siècles, les femmes polynésiennes
  l´ont employée quotidiennement pour maintenir
  un teint brillant. L´huile soulage aussi des douleurs
  liées aux nerfs (névralgie, rhumatismes et sciatique).
  Aujourd´hui, les propriétés d´absorption de l´huile,
  son arôme doux et plaisant, et son toucher voluptueux
  font qu´elle st idéal pour être employée sous forme
  de lotions, crèmes, pommades et autres produits
  cosmétiques. 
  


 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×