John Lyman Cox (1866-1955) page 17

Hommage

par
MARK SHERMAN
Pasadena, Californie


Appendice III

 

La famille extraordinaire de C. F. Jayne
(suite)

 

Les frères de Caroline


Walter Rogers Furness (1861-1914) était le frère
aîné de Caroline. Nous en savons peu sur lui et
ses intérêts. Il a écrit un livre intitulé Composite
Photography applied to the Portraits of Shakespeare,
publié par R.M. Lindsay, Philadelphie, en 1885. Le
livre consiste en 6 pages de texte et 14 portraits.
Seuls 50 copies furent imprimées. En 1890, il
engagea Frank Furness pour concevoir et
construire une villa pour lui sur l'Ile Jekyll, au large
de la côte de Georgie. Pendant 55 ans, des familles
fortunées (les Rockfellers, Morgans et Vanderbilts)
ont apprécié la beauté et la l'isolement de l'Ile
Jekyll. En 1930, la villa fut déplacée de Riverview
Drive à Old Plantation Road et est devenue une
 infirmerie. Aujourd'hui elle abrite  Jekyll Books
and Antiques. En 1903, Walter Rogers Furness
engagea son oncle Frank pour remodeler sa
maison au 222 West Washington Square à
Philadelphie. Elle avait été la maison de son père,
mais elle était devenue la sienne, lorsque sa mère
est morte en 1883.

 

Horace Howard Furness Jr. (1865-1930) a été
diplômé d'Harvard en 1888, et a étudié
subséquemment la musique et l'astronomie à
l'Université de Pennsylvanie. Le 3 mai 1890,
il s'est marié à Louise Brooks Winsor de
Philadelphie. En 1891, il est devenu un professeur
de physique à l'Académie Episcopale de
Philadelphie, où il  écrit un manuel de laboratoire
populaire. En 1901, il a renoncé à l'enseignement
pour aider son père, en tant que co-éditeur du
New Variorum Shakespeare, et est devenu le seul
éditeur, lorsque son père est mort en 1912.
Beaucoup d'experts croyaient qu'un comité
d'érudits devrait s'occuper de la tache d'achever
la variorum, mais HHF Jr. a insisté pour la finir
lui-même. La plupart des volumes furent bien
reçus, mais les critiques furent prompts à
remarquer plusieurs erreurs et défauts, qui
étaient atypiques des éditions de son père.
Lorsque HHF Jr. est mort de pneumonie en
1930, son testament transférerait la propriété de
la bibliothèque imposante de Shakespeare de son
père, à l'Université de Pennsylvanie, ainsi qu'une
dotation de 100,000 $ pour son entretien. La
bibliothèque en mémoire de Horace Howard
Furness Jr., qui abritait 12,000 volumes avant
son transfert, a ouvert ses portes en 1932, le
jour de l'anniversaire de Shakespeare. Etant
donné que depuis lors, la collection a plus que
doublée, elle fait maintenant partie de la
collection des Livres Rares d'Annenberg,
au U. de Pen. Beaucoup des objets les plus rares
sont en ce moment numérisés et postés sur la
toile, pour le bénéfice des érudits du monde
 entier.

 

William Henry Furness III (1866-1920) était
le plus jeune des trois frère de Caroline, et
on estime qu'il a présenté sa soeur au Dr. A.C.
Haddon, qui l'a encouragée à écrire son livre
sur les jeux de ficelle. Comme son frère HHF Jr.,
WHF III a été diplômé d'Harvard (classe de 1888).
En 1891, on lui a décerné un degrés M.D. de
l'Université de Pennsylvanie, mais finalement
il a poursuivi une carrière d'anthropologue.

 

Le Dr. William Henry Furness III (1866-1920)
montre fièrement ses tatouages

 

Entre 1895 et 1901, trois alumnis de l'Université
 de Pennsylvanie - William F. Furness, Alfred C.
 Harrison Jr. et Hiram M. Hiller - ont fait quatre
voyages à travers l'Asie et l'Océanie pour faire
de la recherche pour le Musée. En visitant la
Chine, le Japon, l'Egypte, la Thaïlande et
 d'autres pays et îles asiatiques, ils ont consacrés
beaucoup d'attention aux différences de forme
et d'exécution de motifs de tatouage, et ont acquis
une belle collection personnelle sur leurs bras et
leur torse. Lorsque le trio est retourné de ses
voyages, ils ont donné ou vendu au Musée de
l'Université, un grand nombre d'artéfacts,
beaucoup d'entre eux étaient liés au tatouage.
WHF III a écrit et publié deux livres sur ses
aventures:
The Home-Life of Borneo
Headhunters
, its Festival and Folk-lore, publié
en 1902, et
The Island of Stone Money: Uap
of the Carolines, publié en 1910. Alors que
dans les Iles Caroline, WHF III a appris la
manière de réaliser des jeux de ficelle, et plus
tard a donné les instructions à sa soeur Caroline
qui les a publié dans un livre. Il s'est aussi arrêté
à Nauru, où Mr. Ernst Stephen lui a donné un
set de cinquante jeux de ficelle complexes
montés sur papier. Les dessins de ceux-ci sont
présentés en tant que figs. 827-841 au dos de
son livre.

 

A partir de 1904, il était le secrétaire et le
conservateur du Free Museum of Science and
Art au U. de Pen. Caroline a fait référence à la
collection de jeux de ficelle du musée à plusieurs
 reprises, dans son livre. Les instructions de G. B.
Gordon pour la réalisation de jeux de ficelle sont
parues dans le numéro de 1906, de leur série
Transactions. Le Free Museum a été renommé le
University Museum, et il est maintenant connu
sous le nom de University of Pennsylvania Museum
of Archeology and Anthropology. WHF III a proposé
ses compétences médicales pendant la Première
Guerre Mondiale, mais il est mort peu après. Il ne
s'est jamais marié.

 

SUITE
Son beau-père

Bulletins ISFA Bisfa 10 Hommage JOHN LYMAN COX Mark Sherman Caroline Jayne

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×