On s'amuse avec Bokola 6

Un jeu de ficelle traditionnel des Fidji

par
JOSEPH ORNSTEIN, JOSEPH D'ANTONI
MARK SHERMAN et JAMES MURPHY


Etendre un jeu de ficelle

J. Murphy: Joe Ornstein est bourré d'idées qui
m'inspirent. Son inventivité est unique d'après
mon expérience. Je souhaite seulement que ma
main gauche soit plus forte. J'ai du mal à étendre
la première figure d'Ornstein, à cause d'une blessure
au football au lycée. Sur mes mains, la figure a
tendance à s'effondrer, et être moins belle.


M. Sherman: Moi aussi. Il semble que beaucoup
de figure sont "ficelle spécifique," signifiant que
l'extension a une influence sur la longueur de la
ficelle (relativement à son diamètre) et la texture de
la ficelle (épaisse contre lisse). Lorsque j'ai commencé
à travailler avec les variations Bokolas d'Ornstein,
j'ai employé  une ficelle de nylon d'1 1/2 qui avait
1mm de diamètre, mais pour certaines, j'ai eu besoin
d'une plus longue ficelle, ou quelque chose avec
plus de friction, comme une ficelle en coton. C'est
 principalement une question d'essai et d'erreurs.


J. D'Antoni: Depuis peu, j'ai étudié différentes
méthodes pour étendre un jeu de ficelle, et je pense
que ce qui suit pourra aider:

 

Après s'être débarrasser les ficelles, 2 et 3 qui
tiennent la figure finale. Pour préparer
l'extension

1 accroche du bout des doigts 2,
5 accroche du bout des doigts 3.

Les mains sont maintenant en position normale.
Ensuite employer une de ces deux méthodes
pour étendre la figure:
 

Méthode I: Pivoter 5 un tour entier loin de vous.
Pivoter 1 un tour entier vers vous.

Le doigt imite ce qui est fait dans "la Porte Apache"
achevée (Jayne 1906:12-16), et en recueille tous
les bénéfices, à savoir, une figure large, avec un motif
central qui ne s'effondre pas, peu importe combien
on tire sur les ficelles (fig. 24).

 

Méthode II: Enrouler 5v² autour de 5,
Enrouler 1l² autour d' 1.

(fig. 25) Cette méthode fonctionnelle, préserve le
motif central comme la méthode 1 le fait.

L'inconvénient de ces deux méthodes est qu'elles
changent la figure originale d'Ornstein, en
introduisant des torsions en plus, là où les doigts
 tiennent l'extérieur.

 
 

M. Sherman: La méthode II est très efficace!
Une autre solution possible consisterait à
enrouler seulement une des deux ficelles:

Méthode III: Enrouler 5l transverse autour de 5,
Enrouler 1n transverse autour d' 1 (fig. 26).


La pratique de l'enroulement de ficelles transverses
pour les empêcher de glisser, me rappelle la
méthode employée pour étendre 'Roussette" dans
le numéro de mars 1998 du Magazine du Jeu de
Ficelle, et "Galaxie" dans le numéro de septembre
1996, les deux s'effondrent à moins que quelque
chose soit fait pour ancrer les ficelles du cadre.
C'est aussi l'unique moyen pour étendre
 correctement toutes ces variations affreuses
de "Deux Arbres", que j'ai décrites dans le
Bulletin n° 17 (1990). Richard Darsie m'a récemment
demandé la permission d'inclure certaines d'entre
elles dans son site retapé (Il n'existe plus*), mais
je dois avouer qu'elles ressemblaient aux illustrations,
uniquement, lorsqu'1v était enroulé autour d'1,
pour sécuriser la ficelle supérieure du cadre.


J. D'Antoni: Oui, je soupçonne que beaucoup de
beaux motifs ont été ignorés, car le joueur ne
savait tout simplement pas comment les étendre
correctement.

 

SUITE
Nouveaux motifs

Bulletins ISFA Bisfa 10 Rapports de recherche JOSEPH ORNSTEIN Joseph D'Antoni Mark Sherman James Murphy

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×