Quinze ans pour Ayatori 4

Hommage  

par
HIROSHI NOGUCHI

 

Les 8 années suivantes -
 après la fondation du NAK

Nippon Ayatori Kyokai et
 sa première publication

 

 

Le 13 février 1978, j'ai fondé Nippon Ayatori Kyokai
(NAK, Association des Jeux de Ficelle du Japon),
et j'ai invité T. Ariki, M. Eguchi, K. Suetake,
K. Natsubori, et à d'autres à soumettre des articles
à notre nouveau journal Ayatori News. En mars,
j'ai été interviewé par un reporter de l'hebdomadaire
Bunshun, qui voulait en savoir plus sur la fondation de
NAK. Puis en mai, le NAK publia Ayatori News N°1
(en japonais), notre première publication officielle.


Ma première lettre de Philip Noble

 

En quelques semaines, les nouvelles concernant
la fondation de NAK a atteint l'Europe. Le 28
juin 1978, j'ai reçu la première des nombreuses
futures lettres du Rév. Philip D. Noble d'Ecosse.


Il écrivait:

 

J'ai entendu parler de l'inauguration de
Nippon Ayatori Kyokai, par un de mes amis
qui s'intéresse à l'origami...

J'ai été un plieur de papier enthousiaste pendant
près de 19 ans, et je me suis intéressé aux jeux
de ficelle pendant près de 6 ans. J'ai vraiment
commencé à m'y intéresser, lorsque j'ai travaillé
avec mon église en Papouasie Nouvelle Guinée
en 1972-75, et c'est à cette époque que j'ai recueilli
plus de 149 motifs, la plupart dans la région
 intérieure, qui n'avaient pas été recueillis
 auparavant...

J'aimerai beaucoup recevoir des détails sur
votre Association, et espère qu'il vous sera
possible de publier aussi bien en anglais qu'en
japonais. Je connais plusieurs personnes
anglophones et tous aimerait, je pense, devenir
membres de votre Association...

J'attends avec impatience votre réponse

 et espère que votre entreprise réussira...

 

La lettre m'ouvrit mes yeux et me fit comprendre
que le Japon n'était pas le seul  pays, qui s'intéressait
aux jeux de ficelle. Une version anglaise de notre
magazine était vraiment une bonne idée. Et donc,
le 7 septembre 1978, avec l'aide de P.D. Noble,
NAK a publié une édition internationale de 4 pages
de Ayatori News, que nous avons appelé
Bulletin of String Figures Association.


Ma première lettre d'Honor Maude

 

Tout au long de l'année, notre organisation continua
à se développer. Le 6 décembre 1978, j'ai reçu une
merveilleuse lettre de Mme Honor Maude:

 

...Je réponds à votre lettre du 7 septembre, et j'accepte
avec beaucoup de plaisir votre aimable invitation à
rejoindre l'Association des Jeux de Ficelle du Japon
et, je préparerai, comme vous l'avez suggéré, un
article en temps voulu pour être publié dans votre
Bulletin...

 

Dans le paragraphe suivant de sa lettre, Mme Maude
offrait ses livres (que nous continuons à admirer comme
 de précieux bijoux) aux membres de notre Association à
un tarif spécial réduit. Il s'agissait de:

Maude, H.C. (1971) "The String Figures of Nauru Island."
Librairies Board of South Australia Occasional Papers
 in Asia & Pacific Studies 2. (155  pages)
Maude, H.C. & H.E. Maude (1958) "String Figures from
the Gilbert Islands." Memoirs of the Polynesian Society
13. (161 pages)
Maude, H.C. (1978) "Solomon Island String Figures."
Canberra: Homa Press. (175 pages)
Emory, K.P. & H.C. Maude (1979) "String Figures of the
Tuamotus." Canberra: Homa Press. (150 pages)
Firth, R & H.C. Maude (1970) "Tikopia String Figures."
Royal Anthropological Institut Occasional Paper 29.
 (63 pages)

 

A propos de son offre, elle a dit:

...Ce n'est pas une publicité étant donné que je ne
fais pas de profit en vendant mes livres; en fait,
je vends à perte. Mais je désire que ceux qui
réalisent des jeux de ficelle au Japon, aient une
l'opportunité d'apprendre nos figures océaniques...


Nos premières rencontres NAK

 

Le 19 novembre 1978, NAK publia le N°2
d'Ayatori News et nous avons tenu notre premier
"Symposium sur les Jeux de Ficelle" à Hibiya-ku
Community Hall de 13 heures à 17 heures. Douze
membres y ont participé, ce qui était assez bien
étant donné que nous avions seulement 41 membres
à l'époque, 37 d'entre eux étaient Japonais. En janvier
1979, nous avons organisé une petite exposition à
Ikebukuro Seibu à Tokyo et, en mais une exposition
similaire à Funabashi Seibu à la préfecture de Chiba.


Notre première exposition de 3 jours

 

L'année suivante, en automne, nous avons continué
 nos activités. Le 17 octobre 1979, NAK publia le N°3
d'Ayatori News et organisa un autre évènement
 publique, cette fois-ci, une exposition de trois jours,
appelée "Ayatori Relie le Monde", qui a pris place
à Jusco Sendai à Sendai City (la ville natale de
Mr. Natsubori, 350 km NNE de Tokyo) du 16 novembre
(à 10 heures) au 18 novembre (à 18 heures).
Pendant l'exposition, j'ai présenté une conférence
nommée "Jeux de Ficelle du Monde". D'autres
 membres ont proposé des ateliers. Une variété de
livres ayatori et d'exemplaires montés étaient
exposés. J'ai exposé 'Un Cygne', 'Deux Lagopèdes',
'Un Dandy Nauru', et plusieurs autres. Le Dr. Eguchi
et Mr. Kazuo Kaùiya ont exposé leurs créations
originales propres. Mr. Natsubori a montré des
figures traditionnelles du district Tohoku où se
tenait l'exposition.

 

Inventer un jeu de ficelle pour une publicité
 télévisée

 

En 1979, un producteur m'a demandé d'inventer
un jeu de ficelle qui ressemble à la lettre "F" pour
 une publicité télévisée. En un cours laps de temps,
j'ai inventé avec succès la figure demandée. La
publicité est passée à la télévision de septembre à
décembre. Dans celle-ci, une mère et une fille jouent
ayatori dans une pièce chaude et douillette. La
mère enseigne à sa fille la réalisation du motif F,
qu'elles réalisent ensuite ensemble. Enfin, la scène
change en un gros-plan de deux motifs F, étendus
sur les mains gauche de la mère et de la fille, suivi
par une légende superposée qui se lisait ainsi
"F, F-Type Gas Stove of Tokyo Gas Company"
(les instructions pour réaliser la figure ont été
publiées dans le Bulletin de l'Association
 Internationale du Jeu de Ficelle Vol. 4 (1997),
pp. 234-235). Au fait, Mme, Mie Hama, qui jouait
le rôle de la mère dans la publicité, a été autrefois
une James Bond girl dans le film populaire
"On ne vit que Deux Fois".

 

SUITE
Emissions télévisée

 

Bulletins ISFA Bisfa 12 HIROSHI NOGUCHI Ayatori Tetsuo Sato YUKIO SHISHIDO Mark Sherman

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×