Tom Storer page 23

Hommage à

Quelqu'un qui Aimait la Ficelle

  par
Mark Sherman

 

Récits des mille et une nuits

Lorsque j'ai parlé à Tom le 20 juillet 2002, il
m'a parlé un peu sur la figure 'Oasis', qu'il avait
apprise d'un bijoutier nord-africain vivant à
 Ann Arbor (fig. 14). La figure, tenue
horizontalement, représentait un cercle imbriqué
 dans un rectangle. Le cercle représentait un
étang peu profond. Des palmiers de chaque côté.
Lorsqu'on étendait plus, les palmiers formaient
des nœuds, qui, d'après le bijoutier représentaient
des buses qui tournaient autour de l'oasis, attendant
que les visiteurs déshydratés expirent. Dans une
interprétation alternative (étendue verticalement)
le cercle représentait une ampoule sur une cabane
avant-poste d'un commerçant arabe, où les
 Touaregs se rassemblaient chaque soir pour
s'enivrer. Plutôt que des buses, les nœuds
représentaient des papillons de nuit faisant du
surplace, attirés par l'ampoule. J'aimais ces
histoires et demandais souvent à Tom de les
 répéter.

 
Une source constante d'inspiration

Bulletins ISFA Bisfa 14 Tom Storer Hommage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×