Tom Storer page 7

  Hommage à

Quelqu'un qui Aimait la Ficelle

    par
Mark Sherman


La monographie en deux volumes de Tom

Pendant l'année 1987-88, Tom apprécia un congé
sabbatique amplement mérité. Sa première tâche
a été d'aider Honor Maude à éditer le manuscrit
"Pukapuka" de Beaglehole, qu'elle a finalement
publié en 1989. C'est à cette époque, qu'il s'est lié
d'amitié avec le fan allemand du jeu de ficelle
Felix Paturi. Tom apprécia leur correspondance,
et finit par envoyer à Paturi les instructions pour
réaliser
'Cercle Sacré' - un motif qui est d'abord
apparu dans le Bulletin N° 8 (1982) et plus tard
dans le livre de Paturi (fig. 5). Pendant ses
interactions avec "la ficelle", Tom découvrit
beaucoup de jeux de ficelle originaux et
extrêmement innovateurs (comme 'Cercle Sacré'),
mais il a refusé constamment de les "publier",
préférant plutôt en faire cadeau à des membres
enthousiastes. Ses amis, en retour, firent de même.
Pour remercier Tom de son cadeau 'Cercle Sacré',
Felix Paturi créa 37 variations incroyablement
complexes de la figure parent, qui ont été
finalement envoyés à Hiroshi Noguchi pour être
publié dans le Bulletin N° 15 (publié en 1988, voir
pages 11-24).

 

En tant que mathématicien, Tom considérait les
jeux de ficelle d'une perspective, qui n'était pas
 familière à la plupart d'entre nous. En juin 1984,
Tom écrivait:

 

Mes projets à long terme incluent  un travail sur les
    Jeux de Ficelle eux-mêmes. Mathématiquement,
les figures forment un ensemble partiellement
ordonné (arbre, treillis) basé sur la construction
 de cela, et j'ai conçu ce que je crois être un Format
dynamique pour leur présentation finale; je vous
en dirai plus plus tard, si vous êtes intéressé par
les détails. De toute façon, ce sera une entreprise
prodigieuse impliquant des années (des décennies?)
de travail; qui seront admirablement fascinantes
et  un aperçu du produit, j'anticipe. Je devrais revenir
de cela en n'en savant infiniment plus sur la
ficelle que maintenant. Je pense que vous pourrez
dire que je suis quelque peu excité sur la perspective.

Pendant son année sabbatique, il a eu le temps de
travailler à son projet. C'est devenu son œuvre
maîtresse - Une monographie en deux volumes
de 240 pages sur les mathématiques des jeux de
ficelle et des tours, que le Dr. Noguchi a publiée
en 1988 en tant que supplément du Bulletin.
Le 12 juin 1988, Tom m'a envoyé une copie du
premier volume accompagné de la lettre suivante:

Je sais que vous avez reçu une copie du manuscrit
ci-joint, mais je voulais que vous en ayez un de
moi, personnellement. C'est votre encouragement
qui, il y a plusieurs années, m'a amené à
avoir ma Bibliographie (et, ce qui était
indispensable, mon "Encyclopédie" d'articles
photocopiés) ensemble pour le "Bulletin"
d'Hiroshi - et finalement pour m'avoir dépêtrer
du bourbier des non-associatifs combinatoires
dans lequel j'étais vautré pendant les douze
années passées. Cette dernière année sabbatique,
je me suis concentré sur l'écriture des aspects formels
des Jeux de Ficelle - sur quoi nous avons autrefois
correspondu familièrement - avec pour résultat
 ("Volume 1") que vous voyez ici. Merci; j'espère
que vous l'apprécierez.

 

J'ai remercié Tom de m'avoir envoyé le Volume I,
mais je l'ai mis de côté, pour que je puisse finir
 d'écrire Kwakiutl String Figures, un projet sur
lequel je travaillais depuis 1985. Un mois plus tard
le Volume II de la monographie de Tom arriva.
Dans la lettre jointe, datée du 29 août 1988,
il écrivait:

 

Merci de vos aimables commentaires sur mon
"Volume I", envoyé récemment; la réponse des
experts en jeu de ficelle du monde a été à ce jour,
extrêmement positive et encourageante. Comme
on pouvait s'y attendre, les scientifiques "soft"
disent, "Est-ce que cela est vraiment compliqué
(ou technique)?" Les mathématiciens disent
"Manière trop détaillée!," et les gars des
ordinateurs disent, "C'est vraiment incomplet
sans un (ordinateur) algorithme graphique."
Eh bien, j'ai tenté d'écrire l'interface de ces trois
types de discipline disparates et - lorsque vous
le faîtes - vous ne satisfaites aucun d'entre eux.
Mon intention est que le contenu soit accessible à
tous - et la base pour la génération-ordinateur
des Jeux de Ficelle de la section finale (VII.
Le Calcul) de mon "Volume II" (ci-joint).

 

En mai 1989, après avoir soumis Kwakiutl String
Figures à mon éditeur pour relecture, j'ai
décidé de m'atteler et d'assimiler ce que Tom
avait écrit. J'ai vite compris que la monographie
de 240 pages avait deux buts: en plus d'être une
amorce illustrée qui a introduit les lecteurs à
un "code" symbolique versatile, que Tom a
conçu au début des années 60, pour noter des
méthodes de construction (fig. 6), il a aussi expliqué
pourquoi certaines figures (les quatre figures
 simples qu'il a choisit d'examiner) sont si
largement distribuées: ces motifs particuliers ont
des "structures résonance" (des configurations
 favorables ou "énergie basse" d'une ficelle en
boucle). Tom sentait que quiconque passait du
temps à jouer jouer avec une ficelle en boucle
tomberait sur une de ces structures fondamentales
ou plus, et l'utiliserait en tant que groupe de
construction pour créer des motifs plus élaborés
grâce au "jeu de petit changement". Il était
clair qu'il comprenait (et appréciait) les jeux de
ficelle à un niveau que personne d'autre ne le
faisait, et en choisissant de se concentrer sur
quatre simples figures, il laissait supposer que
toutes les figures de complexité élevée exigent
une analyse, qui excédait de loin l'envergure
de son étude préliminaire*. Son humble
affirmation affirmait qu'il était "loin d'être
un expert en jeux de ficelle" était vraiment
quelque chose qu'il croyait véritablement, en
dépit de 25 années d'étude intense.

* Tom a ébauché un chapitre sur les figures se
finissant avec la "Finale Quebracho", mais
ses notes sont restées non publiées.

 

L'influence de la monographie de Tom sur ma
propre recherche est apparente dans l'article
que j'ai soumis, pour publication dans le Bulletin
de 1991 (Jeux de Ficelle conçus rationnellement:
Variation de la figure Kwakiutl 'Deux Arbres'.").
Cet article, qui m'a pris deux années à écrire et
à illustrer, représente ma première tentative à
décrire les méthodes d'un jeu de ficelle en
employant le code symbolique de Tom. J'ai aussi
tenté une "analyse du nœud", qui montrait
comment la ficelle en boucle se pliait sur elle-
même alors que la figure se forme. Aussitôt
après avoir achevé la première ébauche, (le 30
septembre 1990)  j'ai envoyé à Tom une copie
 pour relecture/critique. Certains de ses
commentaires datés du 21 janvier 1991,
semblent plutôt sévères, mais il appliquait les
mêmes standards rigoureux, qu'il exigeait de
lui-même à ceux qui employaient sa notation ou
essayaient d'employer les mathématiques pour
prouver des théorèmes du jeu de ficelle.

Ayant enfin, achevé l'analyse de votre
"Jeux de Ficelle conçus rationnellement" -
qui est ce que beaucoup désignerait en tant
que "le Jeu des Petits Changements", en jouant
avec la figure KWAKIUTL 'Deux Arbres' ." Vous
avez, apparemment, découvert (certains) des
principes appliqués régulièrement à des figures
nouvellement-apprises - spécialement quand elles
contiennent des "nouvelles " (séquences  de)
mouvements; C'est ce qui fait les collections non-
découvertes si importantes à illuminer - comme
est si importante l'idée d' "équivalence
 fonctionnelle" pour une compréhension de la
ficelle (au moins, pour moi).

 

La raison de l'extrême lenteur de ma réponse est
que vous avez arraché presque plus que je ne peux
mâcher - pour un premier effort - et j'ai généré
>200+ pages d'analyse détaillée (comme dans ma
SF) à la poursuite de la bonne définition de plusieurs
(beaucoup) de vos constructions. Je suis enfin
convaincu que votre travail supportera examen
poussé, avec plusieurs exceptions proéminentes -
dont je vous épargnerai les détails; mes suggestions
ont "réglé" la plupart... Vous pouvez publier en toute
confiance maintenant, à mon avis. Juste pour que vous
sachiez, j'aurai préféré que vous rédigiez plusieurs
publications plus petites employant ce système
avant de vous embarquer dans un tel long article. Mais
O.K., j'applaudis votre enthousiasme... J'espère
avoir pu aider; vos essais subséquents au Calcul
seront meilleurs - et celui-ci n'est pas trop mauvais.
De nouveau, mes excuses pour tout le temps passé
entre votre envoi et son retour. Il suffit de dire que
j'ai probablement passé un multiple du temps en
l'analysant, que vous avez passé en le découvrant
et en l'écrivant.

 

Dans le dernier des trois post-scriptums, Tom
adoucit son ton un peu et rendit hommage à
mes efforts de conception:


J'ai inclut une "Figure Couverture" inventée
pour vous, et le "Nom Indien" que je vous ai
donné pour honorer votre travail...
Niizh gi-Mtigan Gimaa... ou "Chef des" 'Deux
Arbres'." Elle représente la coiffe d'un chef
couronnant la figure "Deux Arbres".
J'espère que vous l'aimerez! (fig. 7).

 

Dans une dernière lettre il commentait:

Je réalise cette figure tout le temps - c'est une
partie de ma "collection de voyage" - souvent
pour d'autres personnes, y compris des réunions
amérindiennes. Tous admettent que vous devez être
 un "type vraiment bien" pour avoir un tel
beau jeu de ficelle - et ils apprécient l'histoire
de sa réalisation.

 

En 1992-3, j'ai choisi de nouveau d'employer
le code symbolique de Tom, pour décrire mes
reconstructions de 81 jeux de ficelle de l'Ile de
Pâques recueillis par Ramón Campbell
(finalement publié dans le Bulletin N° 19).
La capacité à aligner des "phrases" écrites
dans le Code Storer s'avère être un outil
puissant, pour révéler les rapports prétendus,
"génétiques" entre des jeux de ficelle
apparemment non relatés. Mais cette fois
je travaillais en sol à cette époque, Tom n'était
pas disponible pour me donner des conseils, et
 donc j'ai appliqué ce que j'avais appris de lui,
du mieux que je pouvais. En décembre 1992,
Tom avait souffert d'une "insulte à son cœur"
dans la forme d'une insuffisance cardiaque, et
devait prendre un arrêt maladie pour le reste
de l'année scolaire. En automne 1993, il s'était
rétabli entièrement et était capable de nouveau
de remplir les obligations de travail et de s'occuper
des jeux de ficelle.

 

Le soutien silencieux de Tom
SUITE

Bulletins ISFA Bisfa 14 Tom Storer Hommage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×