Where our Hearts Still Lie: A Life of Harry and Honor Maude in the Pacific Islands (critique)

CRITIQUES DE LIVRES ET DE DVD

par Mark Sherman

 

 

(Là où nos coeurs reposent encore: La vie
d'Harry et Honor Maude dans les Iles du
Pacifique)
by Susan Woodburn, 2003. xii + 350 pages.
250 mm x 160 mm. Crawford House Publishing
Australia, Adelaide. AUS 39.95 $ + shipping.
ISBN 1-86333-245-6. <www.crawfordhouse.com.au>


En tant que très grand fan des livres de jeu de ficelle
de Honor Maude, je suis excité de voir enfin ce livre
imprimé, après près d'une décennie d'attente. Ce
livre a commencé avec une exposition et une brève
publication que la bibliothécaire, Susan Woodburn
a faites en 1995 pour célébrer le cadeau des papiers
de Maude à l'Université d'Adelaide. Encouragé
par son accueil favorable, Mme Woodburn a choisi
d'élargir le sujet à travers des interviews
personnelles et une recherche approfondie à la
bibliothèque.

 

photo du livre

 

Lorsqu'ils étaient jeunes adultes, Harry et Honor
Maude ont choisi de quitter l'Angleterre pour
toujours et de mener un style de vie insouciant
(mais stimulant) dans le Pacifique Sud, en tant que
membres du Colonial Civil Service. Les titres des
chapitres résument la chaîne des évènement assez
bien: Les Jeunes Années (1906-1929),
la Colonie des Iles Gilbert et Ellice (1929-1936),
Zanzibar et Pemba (1936-1937),
Le Retour aux Gilberts (1937-1939),
Les Années de la Guerre (1939-1945),
Considération du Futur (1945-1948),
La Commission du Pacifique Sud (1948-1955),
L'Université Nationale Australienne (1957-1969),
et La Retraite.


En conséquence de leurs choix précoces, Harry
devint finalement une autorité mondiale sur
l'Histoire du Pacifique, alors qu'Honor devint
une autorité mondiale sur les jeux de ficelle
 océaniques.

 

Harry Maude raconta un jour à son fils Alaric
qu'il y avait eu deux thèmes qui ont imprégné
leur vie dans le Pacifique Sud:
l'atmosphère incroyablement romantique et
l'absurdité de la vie au coin extrême d'un vaste
empire. Les deux sont exprimés dans le style
d'écriture professionnelle de l'auteur. Citant
Alaric, "la réussite spéciale de Susan Woodburn
a été de tisser ensemble l'histoire de deux vies,
de deux personnes qui sont devenue amies en 1926,
se sont mariées en 1929, et ont été séparées par la
mort seulement en 2001; Leurs vies est devenue un
partenariat créatif et le livre démontre, qu'ils
étaient plus heureux, lorsqu'ils pouvaient travailler
ensemble."

 

Les lecteurs qui ont apprécié l'hommage à Honor
Maude que j'ai écrit pour le Bulletin de 1998
(avec beaucoup d'aide de Susan Woodburn!)
apprécieront certainement la bibliographie
présentée ici, pas seulement car elle étudie les
obstacles sociaux et culturels que les Maude
ont eu à surmonter (isolement, pénurie de
nourriture, Guerre dans le Pacifique, et la
menace constante de réaffectation), mais aussi
parce qu'elle nous rappelle que la vie est vraiment
un "travail en progrès" qui se déroule rarement
comme prévu. Les lecteurs apprécieront aussi les
nombreuses et charmantes photographies
d'Harry et d'Honor: d'abord enfants, puis jeunes
adultes, parents, et retraités.

 

Comme attendu, les jeux de ficelle ne représentent
pas le point central de ce livre, mais on en parle
à la page 15 du livre de 350 pages, et quelques
uns des défis auxquels Honor a du faire face
pour écrire et publier ses livres, sont enfin
révélés.

Bulletins ISFA Bisfa 14 Critique de livres Harry Maude Honot Maude Where our Hearts Still Lie: A Life of Harry and Honor Maude in the Pacific Islands

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×