Will Wirt (1929-2008) page 17

Hommage 

Polymathe, mari et père aimé,
grand voyageur, et expert en jeu de ficelle

par
Lillie Wirt, Port Angeles, Washington
Mark Sherman, Pasadena, Californie


Extraits de correspondance

(suite)

 7 juin 2001
J'ai commencé à examiner les notes vidéos
de Monument Valley. Vous avez vraiment
fait du bon boulot! Comment se fait-il que
si peu d'étudiants réalisent juste la figure
standard, sans la modifier? Peut-être
est-ce la manière dont les jeux de ficelle
devraient être réalisés, chaque personne
ajoutant sa propre empreinte. Je me
demande si toutes les cultures ne le
font pas de cette manière, avec des
chercheurs recueillant inconsciemment
juste leur méthode personnelle préférée.
Je ne serais pas trop surpris de cela, et
pourtant nous semblons trop insister
sur l'importance d'une méthode standard.
Je me demande si vous n'avez jamais
filmé beaucoup d'étudiants différents,
et n'avez pas fait une analyse assez
minutieuse, si oui, nous pourrions
essayer de voir s'il y a vraiment beaucoup
de variations. Tout cela est très étonnant.

 

Après avoir travaillé si dur sur le projet
Jenness, Will était désireux de faire
quelques collectes en Alaska. Il croyait
que Kotzebue, un village isolé, situé  sur
la Détroit de Béring, pourrait avoir encore
des pratiquants actifs du jeu de ficelle.
Mais comme en Patagonie, c'est un nouvel
échec:

 

31 juillet 2001
Kotzebue était fascinant mais plutôt
décevant du point de vue des jeux de
ficelle. Nous avons rencontré et parlé
à des douzaines d'anciens Inupiats. La
femme dirigeant le Elderhostel a été très
utile en nous faisant rencontrer des
anciens, et nous avons été aussi dans
le centre pour personnes âgées, la
maison de retraite, et l'hôpital. Pour la
 plupart, c'était  "Oui, je me souviens
avoir vu ces choses quand j'étais petit"
et alors ils nous montraient le
 berceau du chat. Nous avons aussi
  beaucoup vu l'Echelle de Jacob, le
Balai et la Souris, réalisés à la fois par
les vieux et les enfants. Tout cela plus
quelques tours de ficelle. Un homme m'a
montré la méthode de libération du Petit
Doigt, employant un index prisonnier,
plutôt que le petit doigt. Nous avons
beaucoup marché dans la toundra et
avons randonné sur la plage.
Kotzebue est un endroit vraiment super.
Je vous décrirais tout en détail, un jour.

  Will est revenu relativement bredouille
de Kotzebue, mais il a eu beaucoup plus
 de chance à Anchorage:

Nous avons passé un jour et demi à
Anchorage. Nous avons visité le
Alaska Native Heritage Center, qui
était très intéressant (il devait l'être
pour un prix d'entrée de 19 dollars
(à peu près 13 euros)). J'ai demandé à
chaque autochtone des informations sur
les jeux de ficelle. La seule réelle chance
que j'ai eue a été avec un Yupik, qui m'a
raconté l'histoire de "l'esprit des jeux de
ficelle" et les Deux Labrets, comme décrit
dans Jenness, complète avec la description
des intestins. Il l'avait apprise enfant dans
son village, mais c'était "esprit du saumon"
qui était devant la porte. Les Yupiks vivent
quelque peu au sud de Nome, et Jenness a
entendu l'histoire à Nome. Il y a quelques
années, j'ai vu sur internet, qu'une
performance comportant une histoire
racontée avec des jeux de ficelle devait être
présentée au centre culturel par
Matthew Nicolai. C'est un Yupik et il était
décrit comme un des quatre experts en
jeux de ficelle en Alaska. J'ai envoyé un
émail au centre, mais n'ai jamais reçu de
réponse. En cherchant sur internet avant
le voyage, j'ai trouvé que David, le fils de 17
 ans de Matthew, donnait chaque jour une
présentation d'une histoire avec des jeux de
ficelle, pendant la semaine, avant notre
arrivée. Nous avons manqué sa performance,
mais j'ai finalement réussi à le localiser,
et nous nous sommes rencontrés (à un
MacDonald, convenablement). Il semblait
très vif et sociable. Il connaissait à peu près
35 figures, mais son père en connaissait
au moins 60. Quelques unes ont été recueillies
par Jenness, mais un bon nombre ne l'ont
pas été. Il connait la Baleine et le Renard,
et le Porc-Epic. Je lui ai donné plusieurs
BISFAs. Il semble intéressé à mettre par
 écrit les figures yupiks pour le bulletin,
et donc, je vais essayer de travailler avec
lui sur cela. Cela a l'air prometteur, mais
je vais essayer de contrôler mon
 enthousiasme, jusqu'à ce que nous ayons
vraiment quelque chose en main.

 

Will apprécia vraiment de travailler avec
David Nicolai. Dans sa manière désintéressée
typique, Will a écrit toutes les instructions
des jeux de ficelle, et a dessiné toutes les
illustrations, qui apparaissent dans l'article,
qui a été finalement publié, mais il a insisté
pour que David soit l'unique auteur:

 

10 août 2001
David Nicolai aimerait avoir quelque chose
imprimé (Lillie et moi avons fait remarquer
que cela aurait un air bien sur son CV, pour
son admission à la faculté, et ses parents
étaient d'accord. Serait-il encore possible
d'ajouter quelque chose au bulletin de
l'automne? Si oui, quelle serait la date limite?
Sinon, j'ai pensé que nous pourrions
formater et imprimer, et indiquer qu'on
a accepté de le publier dans le prochain
bulletin, et ainsi il pourrait soumettre cela
avec son CV (tout cela en supposant
qu'avec mon aide, il sera capable de se
présenter avec un article acceptable).

 

Quand il a commencé à voyager dans le
monde, Will était intrépide. Juste avant les
attaques terroristes du 11 septembre 2001,
Will et Lillie avaient réservé un voyage au
nord-ouest de la Chine, où beaucoup de
musulmans vivent, espérant y recueillir
de nouveaux jeux de ficelle. Après le 11/09,
beaucoup d'Américains refusaient de
voyager en avion nulle part, mais Will
était imperturbable. Il employait son
humour pince-sans-rire pour apaiser
les tensions:

 

19 septembre 2001
Nous essayons de faire quelques chan-
-gements dans notre voyage en Chine. Nous
 avions prévu de passer 6 jours à 120 miles
(à peu près 193 km), de la frontière de
 l'Afghanistan. Newsweek avait dit que Bin
Laden est supposé se terrer près de là-bas,
dans la section nord-est de l'Afghanistan.
Je me demande si nous pourrions charmer
les terroristes avec des jeux de ficelle. Proba-
-blement que non, et donc nous allons essayer
 de nous tenir à distance, un peu plus loin.

 

SUITE

 

Bulletins ISFA Bisfa 15 Will Wirt Hommage Mark Sherman Lillie Wirt

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×