Rien, Une série de jeux de ficelle que m'a enseignée Elsie Sperry 4

par
AUDREY COLLINSON
PARADISE, CALIFORNIE

 

Commentaires sur les différences

 

 
Les séries réalisées à rebours, aussi bien
qu'en séquence avant.

 

Elsie a donné un tour nouveau à une série
familiale traditionnelle, sans déformer la
part traditionnelle transmise dans sa
famille. Elle démontre ainsi qu'une série
traditionnelle peut-être conservée, et en
même temps être ouverte à une continuation
et une improvisation individuelle.

 

Elsie dit qu'elle a élaboré la séquence à
rebours pendant une maladie. Dans une
maladie, un rétablissement peut être la
découverte du chemin de retour vers la santé,
les deux subconscientement et consciemment -
un renversement et une progression. Cela semble
être une transposition, plutôt qu'un renversement,
dans la série signalée par le Référent Gray,
c'est-à-dire "Chaise" précède le "Pantalon
de l'homme" (note 4). Ici deux objet inanimés
changent de place. C'est une petite indication
du tour naturel des événements, comme ils ont été
recueillis.

 

Cependant, dans la "croissance"et le
 "décours" de la lune dans une série africaine,
recueillie par Leakeys, et à partir de "la Marée
Basse" à la "montée" de la marée démontrée
par Kathleen Haddon, On voit apparaître
une interprétation explicite d'un concept -
un changement récurrent dans un phénomène
naturel d'un état à un autre, et alors de retour
de nouveau approximativement, non vers le
même état, mais vers un état similaire comme
avant (note 5).

 

Dans la littérature écrite, "Alice" de Lewis Carroll
nous donne un exemple d'un changement et
du retour à un état naturel. Avant le tournant de
la marée, ou le retour à la réalité ou un état
vigilant, pourraient être une sorte de limbes,
un "rien"? Dans la série de jeux de ficelle de
Sperry, la séquence traditionnelle avant finit
en "Rien" transmis à Elsie en tant que tour.
Il commence à prendre la forme de quelque chose
 de plus matériel, pendant la séquence à rebours.


dans la séquence à rebours, les figures nommées
se développent presque toujours d'un vacuum
- "Rien" - aux instruments de guerre ou d'auto-
préservation, "Dague" et "Epée" au symbole
 de paix, "Etoile", à une marque du progrès
 humain "civilisé", "Rails".

 

En littérature orale, une progression quelque
peu similaire est implicite dans les trois
maisons différentes dans l'histoire
"Les Trois Petits Cochons".
Bien que la série entière se finit en "Rien",
on est tenté de continuer, comme dans le
virelangue avec la fin en forme de question
"How many pickled peppers did Peter Piper pick?"
(en français on peut dire
"Vaut-il mieux patisser chez un tapissier qui
tapisse ou tapisser chez un pâtissier qui pâtisse?"*).

 

En pratiquant la série d'Elsie, on va naturellement
d'avant en arrière comme Alice aux Pays des
Merveilles et A Travers le miroir. Il n'y a pas
de réponse à une question circulaire, déjà on
ne peut que se demander que si Elsie a été capable
d'inventer une séquence à rebours entière,
ne serait-il pas possible que des personnes
ou une personne en d'autre temps et lieu,
aient fait de même?


SUITE
Commentaires sur les différences II

 

Bulletins ISFA Bisfa 7 Rapports de recherche AUDREY COLLINSON Elsie Sperry

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×