Est-ce que ce jeu de ficelle est possible? 3

par Joseph D'Antoni

Queens, NewYork

 Jusqu'ici, notre recherche de figures en forme de cœur
a révélé qu'outre notre Cœur Baguette original, il y a
au moins deux autres figures en forme de cœur qui
peuvent être réalisées avec des centres, montrés dans
fig. 3m, et 3n. Ce qui nous manque encore ce sont les
méthodes pour réaliser ces cœurs. Savoir que des figures
sont réalisables, et savoir comment réaliser ces figures sont
deux problèmes différents.

 

Le problème de la reconstruction d'un jeu de ficelle a
déjà été traité dans un ancien bulletin (D'Antoni 1998).
A titre d'exemple, une approche technique inverse
similaire peut être employée, pour découvrir une
méthode pour reconstruire une figure en forme de cœur
ayant le centre montré dans fig. 3m;

 

Commencer par réaliser un Cœur Baguette,
libérer la figure sur une table,
couper la ficelle gauche courbe du cœur,
renfiler la ficelle dans la figure, pour que la
la ficelle gauche courbe du cœur passe sous les deux
 ficelles horizontales qui vont à gauche,
nouer la ficelle.

 

Ceci représente la figure en forme de cœur que
nous nous apprêtons à reconstruire (fig. 4a).

Maintenant nous allons défaire notre figure pour
obtenir une ficelle en boucle sans nœud.
Il y a beaucoup de manières le faire, et fig. 4a à 4f
montrent une manière possible de défaire la figure.
Une fois que cela a été fait, tout ce que nous devons
faire pour reconstruire notre figure est de suivre
les diagrammes à rebours, et aller de fig. 4f à 4a.
Imaginer que nous effectuons cela en poussant et
en tirant les ficelles, si besoin, jusqu'à ce qu'elles
correspondent à l'illustration de chaque phase.
On peut certainement convenir que ceci est une
reconstruction très primitive. Une reconstruction
beaucoup plus satisfaisante est celle qui réunit les
positions des ficelles sur les mains avec les mouvements
des doigts. Voici cette reconstruction:

 

1. Premier Berceau (fig. 4f).


2. Pivoter G2 un tour entier vers vous (fig. 4e).


3. Intervertir les boucles 2 comme suit:

Passer G2 par-dessus la boucle D2, et libérer la
boucle G2 sur la base de D2.
G2, par en-haut, accroche la boucle supérieure D2
 (fig. 4d).

 

4. Retirer la boucle D2, la passer par en-haut à
travers D5, et remettre cette boucle sur D2.
4, par en-bas, accroche 2 (fig. 4c).

 

5. D1 et D2 tirent G5v, la passent par-dessus la
boucle G4, puis par en-haut à travers la boucle G1,
et sans torsion, D1 et D2 libèrent leur ficelle sur G2.
G1 et G2 tirent D5v, la passent par-dessus la
boucle D4, puis par en-haut à travers la boucle D1,
et sans torsion, G1 et G2 libèrent leur ficelle sur D2
(fig. 4b).

 

6. Pencher 2 et 4 dans leur propres boucles, et par-
dessus leurs ficelles palmaires respectives.
Libérer 1 et 5. 2 et 4 penchés, poussent leur ficelle
palmaire saisie loin de la figure, en laissant leurs
boucles originales glisser de leurs dos.
1, du côté du bout des doigts, accroche la boucle
de 2 penché. Passer 2 "par en-bas" dans la boucle
 tenue par 4 penché.
4 libère sa boucle sur 2.
2 pivote loin de vous et en-haut. 3 et 4 passent sous
la figure, et par en-bas accrochent 1.

 

Nous avons retrouvé notre figure en forme de cœur
désirée (fig. 4a). C'est bien exceptée la tension, un
petit arrangement serait nécessaire.

 

 SUITE
Une reconstruction alternative

Bulletins ISFA Bisfa 9 Rapports de recherche Joseph D'Antoni

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×