Pleiades des Iles Marquises

 

RECUEILLIE PAR
WILLOWDEAN HANDY
D´UN INDIGENE D´UAPOU
ILES MARQUISES
 
  

    Longueur de ficelle recommandée: 2 ficelles
        mesurant chacune 1 empan.
 

     Les jeux de ficelles, ayant besoin de
     deux ficelles en boucle, sont rares,
     mais encore plus rares sont les figures,
     ayant besoin d´une seule ficelle en
     boucle, plus un morceau de ficelle qui
     est enfilé à travers le motif final, et noué
     pour former le cadre.
     Dans le numéro de septembre 1997,
     nous en avons présenté une de
     Nouvelle-Zélande ("Toile d´Araignée
").
     En voici une des Iles Marquises.

     Les sept diamants, cadrés par deux
     triangles, représentent les Pléiades ou
     Sept Sœurs, un amas d´étoile facilement
     reconnaissables, dans la constellation du
    Taureau.

     Cette figure qui est ici réalisée par
     deux personnes, peut être réalisée aussi
     bien par une seule personne, avec l´aide
     de deux chaises.*

 
       A. Les joueurs A et B sont
         debout l´un, à côté de
         l´autre.
         A met une ficelle en boucle
         sur 1 et 2 de B.
         B tient la ficelle
         verticalement, (la main
         gauche en-haut).
         AD1 et AD2, par-dessus
         B1v, saisit B2l.

 

    B. A tire B2l par-dessus B1v.
         Noter que B1v et B2l,
         maintenant, croisent
         au-dessus et en-bas le
         doigt D2 de A, créant ainsi
         un triangle central.

 

    C. A tire B1v par-dessus B2l,
         comme suit:
         AD1 entre dans le triangle
         central, par en-haut...
         puis, AD2 se retire du
         triangle...
         AD1 et AD2 saisissent B1v
         près du centre... et la tire
         par-dessus B2l. 


         Noter que B1v et B2l
         entrelacent, maintenant
         au-dessus et en-bas
         le doigt AD2 (c-à-d., les
         ficelles forment des
         entrelacements, plutôt que
         de simples croisements).

 

    D. AD1, par en-haut, entre
         dans le triangle central.
         AD1 et AD2, maintenant,
         occupent l´espace entre les
         deux entrelacements.
         Séparer  AD1 et AD2
         largement, pour que
         chaque doigt attrape une
         ficelle sur son dos.

 

     E. AD1 alors fait passer la
          ficelle par-dessus son dos,
          et la met sur BG1,
          pendant qu´au même
          moment, AD2 fait passer la
          ficelle par-dessus son dos,
          et la met sur BG2,
          libérant ainsi la main
          droite.
          L´entrelacement supérieur
          original est, maintenant,
          entre BG1 et BG2.

 

     F. AD1 et AD2, par en-haut,
          entrent dans l´espace
          en-dessous de
          l´entrelacement restant,
          saisissant BD1v et BD2l,
          sur leur dos...
         De nouveau, AD1 et AD2
         font passer leur ficelle
         par-dessus leur dos, et la
         mettent sur BG1 et BG2.

 

   G. Répéter du pas B. au pas F.
        Encore trois fois, utilisant le
        reste de la ficelle.
        BD1 et BD2 libèrent leur
        boucle. 
  

Pleiades1

     H. A prend un morceau de
          ficelle et enfile un de ces
          bouts libres, par le côté
          du bout du doigt, à travers
          les boucles BG2.
          De même, enfiler l´autre
          bout libre, par le côté du
          bout du doigt, à travers
          les boucles BG1.

 

     I. A saisit les deux bouts
         libres, et les nouent
         ensemble, pour former
         une ficelle en boucle...
         Puis A libére toutes les
         ficelles.

 

     J. A saisit les deux bouts de
         cette boucle, nouvellement
         formée, en introduisant
         les doigts du côté lointain...
         Puis, A tire les bouts dans
         des directions opposées.
         B libére toutes ses boucles.

 

    K. A étend la figure en
         levant 2.
         B arrange la figure, pour
         que les diamants soient
         espacés régulièrement. 
  

Pleiades2Pleiadesoff

       La description originale d´Handy,
         de cette figure est un peu
         différente, mais donne la même
         figure.
         Au pas A, la ficelle en boucle
         est placée sur la main gauche
         des deux joueurs, qui se font
         face à face, durant la
         construction. (La ficelle
         G1v de A est la ficelle
         G2l de B, etc.).
         A, alors, fait le tissage avec
         sa main droite, empilant ses
         boucles sur sa main gauche.
         B enfile la seconde ficelle,
         à travers les boucles de A,
         et noue les bouts.
         Pour étendre la figure, A
         saisit un bout de la nouvelle
         boucle, pendant que B saisit
         l´autre.
         Essayez-là!
 

     * Note de la traductrice

 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×