Tour de Ficelle de Laponie

 

RECUEILLIE PAR
YVES DELAPORTE
DES HABITANTS DE LA
LAPONIE


 

    Longueur de ficelle recommandée: 1 empan
 

       La Laponie n´est pas un pays, mais une région,
       qui fait partie du cercle Arctique, qui s´étend
       le long des parties nordiques de la Norvège, la
       Suède, la Finlande et la péninsule Kola de Russie.
       Elle est appelée comme le peuple lapon, qui a chassé
       et rassemblé les rennes pendant plusieurs centaines
       d´années. Aujourd´hui, Samet ou Saame est leur nom
       préféré,  puisque Lapon a quelque chose de péjoratif
       (Lapon  veut dire "pièce pour réparer des vêtements
       dépenaillés").

          D´après Yves Delaporte, les Samets ne connaissent 
       pas beaucoup de jeux de ficelle, mais adorent 
       vraiment les tours de ficelle. Le tour de ficelle décrit 
       ici, qui exige deux joueurs (vous pouvez aussi utiliser 
       votre gros orteil  plutôt que le joueur B *), est aussi
connu parmi les
 indiens Pawnee de l´Amérique
du Nord, les Maori de
 la Nouvelle Zélande, les
Tziganes vivant en
  Angleterre et quelques marins.

  

   
       A. Les joueurs A et B se font
         face.

         A met la ficelle en boucle
         sur BG2. A saisit BG2l...

         ...et l´entoure, une fois
         dans le sens des aiguilles
         d´une montre autour,
         de BG2, puis la libère.
 

    B. AD1 et AD2 saisissent le
         bout libre de la ficelle en
         boucle.
         AG2 et AG3 coincent, entre
         eux, les ficelles qui courent
         de A à B.
         AG2 est au-dessus, et AG3
         est en-dessous de ces
         ficelles.

 

    C. A fait passer sa boucle de
         la main D, par-dessus AG2
         et AG3, de façon à ce que
         le bout libre de la ficelle
         en boucle, repose sur les
         ficelles courant, de A vers B. 
  

Laponiedebut

    D. AD2 et AD3 passent
         en-dessous de AG2 et AG3.
         Par en-bas, AD2 entre dans
         l´espace entouré par AG2v
         et AG2l inférieures.
         De la même façon, AG3
         entre dans l´espace entouré
         par AG2v et
         AG2l supérieures.
        Tendre les ficelles.

 

    E. AG3 accroche la boucle
         supérieure AG2, par
         en-haut.

 

    F. AG2 accroche la boucle
         supérieure AG3, par
         en-bas.

 

    G. A pivote sa main G,
         légèrement, de façon à ce
         que AG2 pointe vers le bas.

 

    H. Avec les ficelles tendues,
         A fait passer les boucles
         agrippées par AG2
         par-dessus la figure, et
         vers BG2.

 

     I. BG2 entre dans les boucles
         AG2, du côté lointain.
        AG2 libère ses boucles
        sur BG2.

 Libérer la boucle AD2.
Laponiemilieu
 

     J. AD2 se joint à AD3 pour
         tirer leurs ficelles, loin de
         BG2, jusqu´à ce que BG2
         soit libre.
 

       La version des indiens Pawnee
         de ce tour de ficelle,
         est aussi très amusante:

         Au pas D., AD4 est employé,
          au lieu de AD3.
         AD3 passe en-haut, entre les
         ficelles supérieure et inférieure
         AG2l, et agrippent, par
         en-haut, le segment de ficelle
         qui les croise.

          Les pas E.-G. sont omis.

         Au pas H., AG2 touche le bout
         de BG2, et accroche
         uniquement la boucle
         supérieure, puis AG2 pivote
         un demi-tour, (à droite et
         en-haut), et accroche la boucle
         restante de BG2, (qui entre
         dans la boucle, par en-bas).

         Au pas I., les boucles AD2
         et AD4 sont libérées.

         Enfin, au pas J., AD3 tire sa
          boucle pour, libérer BG2.

 

          * Note de la traductrice

 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×