Tours de Ficelle Prolongés

  

Contrairement aux jeux de ficelle, les tours de ficelle
ne représentent rien: leur unique but
est de laisser perplexe, de confondre, et de divertir.


    Dans son livre appelé Jeux de Ficelle, Alex Abraham
  Johnston écrit:

            Dans le monde entier et à travers les âges,
            les ficelles, cordes et nœuds sont entrés dans
            la pratique magique. Même aujourd'hui, nous
            aimerions voir attribuer aux prestidigitateurs
            de réelles compétences magiques, et une bonne
            libération de ficelle correctement réalisée,
            comme un tour de prestidigitateur, ne manque
            jamais de surprendre et d'impressionner.
            Les libérations de ficelle sont plus largement
            réparties que la plupart des jeux de ficelle et
            sont certainement plus anciens. Ils attirent
            l'attention, et sont quelques fois utilisés
            symboliquement; ils ont été utilisés les jeux
            d'argent, et sont quelques fois introduits
            pour illustrer les exploits de figures
            mythologiques et pour soulager les malades.
 

    L' étude la plus complète des tours de ficelle jamais
    publiée a été écrite par le mathématicien Tom Storer
    (Bulletin de l'association des Jeux de Ficelle, numéro
    spécial n° 16, 1988, pages 232-410).
    Dans son introduction, il écrit:

            Bien que nous considérons que les tours de
            ficelle soient un sujet séparé des jeux de ficelle,
            la relation entre eux est, vraiment très proche.
            Chaque expert en jeux de ficelle sonnait - et
            réalise régulièrement - plusieurs tours dans
            son répertoire ambulant, et les considère
            comme important - et même indispensable.
            Et - d'un point de vue personnel dans beaucoup
            de cas - les circonstances entourant
            l'apprentissage de chaque tour sont des entrées
            en or dans le rouleau de sa mémoire.

    Le Dr. Storer classifie les tours en six catégories:
     nœuds, tresse, tours faire comme je faits,
     escroqueries, libérations, et illusions. Les quatre
     tours de ficelle décrits dans ce numéro du Magazine
     du Jeu de Ficelle sont des libérations populaires.

    Pour accroître le plaisir du lecteur, une continuation
    a été ajoutée aux trois premiers exemples pour
    que la ficelle puisse être tissée une seconde, une
    troisième ou une quatrième fois avant que la
    libération soit réalisée.

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×