Tuporokura

 

RECUEILLIE PAR
KENNETH EMORY
DE LA POPULATION DE
L´ILE VAHITAHI
ARCHIPEL TUAMOTU
 
   

     Longueur de ficelle recommandée : 1 empan
 

     La plupart des figures consistent en
     un motif étendu, entre des lignes
     parallèles supérieures et inférieures.
     Sans le cadre fait de lignes, le motif
     s´effondrerait.
     Il y a ,cependant, un petit nombre
     de jeux de ficelle, dont les lignes du
     cadre ne sont pas strictement
     parallèles.

     Voici un très agréable motif de
      l´archipel de Tuamotus, qui n´a pas
      de ligne supérieure transverse, dans
      son cadre.
     Le motif, en fait, est suspendu aux
     deux ficelles supérieures du cadre,
     qui se croisent. La méthode a été,
     légèrement, révisée pour améliorer
     l´extension finale. 

   
   A. Mettre la ficelle en boucle
       sur 1 et 5, (Berceau Initial).

       D2 prend par en-bas
       la ficelle palmaire G...

        ....G2, à travers la boucle 2
        par en-haut, prend par
        en-bas la ficelle palmaire D.
 

  B.  Vous avez
        Le Premier Berceau.

        1, à travers la boucle D2,
        par en-haut, prend par
        en-bas 5l et 5v, et retourne
        à travers la boucle 2.

 

  C. 3 prend par en-bas
       1l inférieure, (par-dessus
       2v et l*)

 

  D. Libérer les boucles sur 1
       et étendre, pour absorber
       le mou.

 

  E. 1, sous toutes les ficelles,
       prend par en-bas 5l.

 

       Maintenant, sauf 4, tous
       les doigts ont une boucle.*

 

  F. 1, par-dessus la boucle 2,
       prend par en-bas 3v.

 

  G. Navajo les boucles de 1,
       (faire passer la boucle
       inférieure par-dessus la
       boucle supérieure, et la
       libérer).

 

  H. Libérer la boucle 5 et
       étendre en tournant les
       paumes, loin de vous. 
  

Tu1

   I. Vous avez un très agréable
       motif appelé Tuporokura,
       par les iliens.

       Notez la façon dont les
       deux lignes supérieures du
       cadre se croisent, retenant
       une simple ficelle, qui forme
       un arche au centre.

 

    Etant donné que les titres et les chants du
     jeu de ficelle sont souvent anciens, ils ne
     sont pas toujours facile à traduire.
     Ni Emory, ni Maude n´ont fournit une
     traduction pour cette figure.

    En dialecte Vahitahi de Tuamotuan, tu
    peut vouloir dire "être comme" ou
    "similaire à"; poro peut vouloir dire
    "coin arrondi", "coude" ou penché";
    and kura peut vouloir dire "emblème"
    "talisman" ou "charme."

   Donc peut-être que le titre signifie
   "coude-comme une emblème" ou
   "motif au coin arrondi" - une référence
   à la remarquable ficelle, formant
   un angle au centre de la figure.

 

   * note de la traductrice

 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×