Les Techniques Nauruennes III

(partie 3)




  Dans le numéro de mars 2004, nous
   avons illustré trois des quatre
   techniques, permettant d´achever les
   figures nauruennes, que les Nauruens
   emploient pour ajouter des diamants
   flanqués au motif du dessin central de
   leurs figures, à savoir, Petit Amwangiyo,
   Amwangiyo, et Fin Nauruenne.

   Dans le numéro de septembre 2004, nous
   avons terminé notre enquête des
   techniques permettant d´achever les
   figure nauruennes, en illustrant la
   séquence Eongatubabo.
   Nous avons aussi examiné
   la formation d´une boucle verticale - une
   technique destinée à ajouter de petites
   longes au motif.

   Dans ce numéro, nous concentrons notre
   attention sur les techniques nauruennes,
   créant des centres ornés, en particulier
   celles qui exigent la manipulation
   artificielle des ficelles.

   Bien avant que les méthodes de
   construction ne soient recueillies,
   Caroline Furness Jayne se demandait
   si, quelques figures achevées de Nauru,
   qu´elle a illustré dans son livre étaient,
   "étendues de façon artificielle." Son
   observation a été suscitée par une figure,
   que son frère avait recueilli dans les
   Iles Caroline, nommée "Portant de
   l´argent".

   En créant ce motif, le joueur met une
   figure inachevée sur ses genoux, et
   l´orne en formant de petites anglaises,
   avec des segments de ficelle, à travers
   desquelles il enfile les anciennes
   boucles du doigt, (voir pages 160-162
   dans le livre de Jayne).
   Concernant cette figure, Jayne a écrit,
   "C´est le seul exemple que je suis
   capable de donner, d´une figure finale
   qui est réalisée en prenant les boucles
   des doigts, et en arrangeant les ficelles,
   comme elles étaient, artificiellement."

   Dans l´ensemble, l´hypothèse de Jayne
   assurant que les figures nauruennes
   étaient également formées
   "artificiellement", n´est pas fondée -
   la majorité est vraiment formée
   entièrement sur les mains. Cependant,
   neuf des figures nauruennes appelées
   "classiques", décrites dans le livre
   de Honor Maude, exigent une
   manipulation artificielle de la figure
   presque formée. Etant donné que ces
   manipulations sont souvent difficiles
   à décrire par écrit, des instructions
   illustrées pour réaliser trois d´entre
   elles sont données ici.

   Nous avons, aussi, présenté trois
   autres techniques nauruennes
   utiles; (1) Berceau nauru II
   (une version à cinq boucles du
   Premier Berceau); (2) Extension
   Caroline avec la ficelle voisine
   du pouce (pour temporairement
   étendre une figure incomplète);
   et (3) créant un triangle à murs
   double, que les Nauruens
   nomment "soleil".

   

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×