Quatre Diamants double

 

RECUEILLIE PAR
HONOR MAUDE
   DU PEUPLE DE
NAURU
 
  

     Longueur de ficelle recommandée:
         2  empans de fine ficelle
 

        Voici une autre variation de Iburingijo,
         la "Fleur de L´Arbre Takamaka".

         Avant de pivoter les boucles des doigts,
         un simple diamant double est formé en
         suivant presque toutes les instructions
         pour réaliser la figure nauruenne Ekwan
 
         ("Le Soleil"), comme décrit dans le
         numéro de mars 1997. Après avoir pivoter
         les boucles des doigts et réaliser la
         séquence Eongatubabo, quatre diamants
         apparaissent.


    A. Commencer avec le
         Premier Berceau
         (voir page 4
).

         1, par-dessus 2v, prend par
         en-bas 2l.
 

    B. 2 prend par en-bas
         1l inférieure.

 

    C. 1 libère ses boucles.

 

    D. 1, à travers la boucle
         2 inférieure par en-haut,
         passe sous toutes les ficelles
         intermédiaires et prend
         par en-bas 5l, retournant
         à travers la boucle
         2 inférieure.

 

    E. 5 libère sa boucle.

 

    F. 1, par en-bas, accroche la
         boucle 2 supérieure.

 

    G. 5, par-dessus la boucle 2,
         accroche la boucle
         1 supérieure par en-haut.

 

    H. Libérer la boucle 2,
          maintenant, produirait un
         diamant à double-murs.

         Mais ici, nous contournons
         la figure diamant simple et
         ajoutons encore trois
         diamants en tortillant
         toutes les boucles et
         appliquant la séquence
         Eongatubab
 

     I. Pivoter 2 et 5 un tour entier
        loin de vous.

        Pivoter 1 un tour entier
        vers vous.

        Maintenant achever la
        séquence entière
        Eongatubabo (pas C-L 

        de "Fleur de l´Arbre

        Takamaka"). 

Quatrediamants

Quatrediamants2

     J. Vous avez quatre diamants
         doubles.
        Arranger si besoin.
 

   Dans son livre, Honor Maude indique
   que presque chaque Nauruen a su
   réaliser cette figure.
   Une construction alternative consiste
    à répéter les pas A.-H. encore trois
    fois, puis à achever l´Extension Caroline
    (pas K.-L.
 de "Fleur de l´Arbre
    Takamaka").
 

    Dans les deux cas, la figure finale était
    simplement appelée Eongatubabo,
    un nom emprunté à la séquence finale.
 

Magazines du Jeu de Ficelle

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×