Honor C. Maude page 12

Un hommage à la plus haute autorité
sur les jeux de ficelle des Iles du Pacifique

par Mark A. Sherman

 

 

Un arrêt à Pitcairn

 

Le travail d'Harry à Pitcairn était d'écrire une
constitution et d'ouvrir un bureau de poste, afin que
les îliens puissent collecter des fonds en vendant
des timbres. Cependant, le danger d'être torpillé
par des bateau de guerre retarda leur retour de
huit mois, ce qui ne plut pas à Honor: "Les cafards
dans les Maisons
à pans de bois
, faites avec une scie
passe-partout, dépassaient l'entendement.
Ils pouvaient mâchonner des vêtements en une
 seule nuit." En attendant le départ, Harry recueillit
des centaines de
herminettes
en pierre laissées
sur l'île par les premiers habitants polynésiens.
Mais Honor fit une découverte encore plus
 formidable: en jardinant, elle a dégotté
 l'alliance du Bounty, celle de John Adams,
qui avait été perdue pendant  plus d'un siècle!
Lorsque les Maude ont quitté Pitcairn,
les îliens avaient augmenté leurs fonds
 publiques de 250 £ à bien au-delà de 30,000
£,
à la suite des ventes de timbres postaux.

suite

 

Bulletins ISFA Hommage Bisfa 5 Honor C. Maude

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×