James Hornell (1865-1949) page 2

Hommage 

 

  par David Heppell,
Gibson, Columbia


et Mark Sherman,
Pasadena, Californie

 

Introduction

 

Lorsque James Hornell est mort en 1949, des
nécrologies sont parues dans plusieurs journaux et
presqu'une douzaine de journaux scientifiques,
chacun consacré à un sujet différent (histoire
naturelle, zoologie marine, études polynésiennes,
anthropologie, et connaissance et savoir de la
navigation). Jeune homme, Hornell était un
zoologiste marin, mais est devenu plus tard un
expert en pêcheries, folkloriste et ethnographe.
Dans les années qui ont suivies sa retraite, il a été
largement reconnu en tant que la plus grande
autorité au monde sur l'armement primitif: sa
monographie en trois volumes, "Canoë de
 l'Océanie" (Bishop Museum, 1936-38), écrit
avec A.C. Haddon, reste un classique à ce jour.

 

 

Mais James Honell a aussi recueilli des jeux de
ficelle - d'où, l'hommage ici. Grâce au talent
d'Hornell, nous apprécions maintenant les
collections d'Afrique (Sierra Leone, Libéria,
Madagascar, le Soudan), Asie (Inde, Sri Lanka,
et Burma), et des Iles du Pacifique (Fidji, Tonga,
Samoa, et Tahiti, entre autres).

 
Qui était Hornell? Quelles étaient ses compétences, et
comment ces capacités l'ont qualifié exclusivement
pour recueillir des jeux et tours de ficelle? Quelles
ont été les circonstances qui l'ont amenées à un tel
voyage approfondi? Qu'est-ce qui est significatif
dans ses travaux publiés sur les jeux de ficelle? C'est
le genre de questions qui vont être traitées dans
cet hommage.


Les premières années en Angleterre et en Ecosse
(1865-1891)


SUITE

Bulletins ISFA Bisfa 7 Hommage JAMES HORNELL David Heppell Mark Sherman

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×