James Hornell (1865-1949) page 3


Hommage 

 

par David Heppell,
Gibson, Columbia


et Mark Sherman,
Pasadena, Californie


Les premières années en Angleterre et en Ecosse
(1865-1891)

 

James Hornell est né à Manchester, Angleterre, le
27 novembre 1865. Sa mère était anglaise
 (d'Ormskirk, Lancashire), mais son père était
écossais (de Kirkcudbright). Son grand-père
paternel était docteur. James a grandi sans
connaître son père - il est mort alors que James
avait seulement trois ans. C'est pour cette raison
que la famille est retournée en Ecosse en 1869, où
James a étudié à l'Académie Kirkcudbright. Là-bas,
il a développé un intérêt enthousiaste pour l'histoire
naturelle et est devenu un collectionneur avide de
beaucoup d'objets, y compris des pièces, timbres,
œufs d'oiseaux, scarabées, et papillons. Il avait aussi
une attirance pour les grenouilles, les serpents, et les
 vers de terre, qui était ses animaux de compagnie.
Par conséquent, nous pouvons comprendre que
son enthousiasme pour recueillir et cataloguer des
objets, s'est développé à un âge précoce.

 

Dès qu'il a fini ses études à Kirkcudbright, James
a déménagé à Liverpool avec sa mère, où il a
travaillé pour un marchand de maïs. Le travail
était ennuyeux, mais il payait les factures. Pour
se divertir, il a assisté aux cours du soir de
University College, Liverpool, où il a étudié la
zoologie marine, la botanique, et la microscopie.


Son enthousiasme attira l'attention du Dr.
William A. Herdman, Professeur d'Histoire
 Naturelle, qui finalement employa James en
tant que démonstrateur de classe. James était
particulièrement doué pour préparer des lames
des microscopes, et en 1885-86, il a reçu un prix
  de ses collègues étudiants. C'est le premier
témoignage, que nous avons, qui témoigne que
James était très bon manuellement - un prérequis
pour la réalisation des jeux de ficelle. En 1887,
James a écrit son premier article scientifique,
le premier de presque 400 qu'il publiera
finalement dans des journaux zoologiques,
botaniques et anthropologiques.

 

Pendant ses années à l'University College, il a
été un membre actif de l'Association des Etudiants
en Science de Liverpool, l'Association Géologique,
la Société Microscopique, et la Société Biologique.
Il est clair que ses intérêts étaient variés. En tant
qu'étudiant de la Société Biologique de Liverpool,
James a participé à des sorties dans la Baie de
Liverpool, où la faune locale était cataloguée.
En 1890, il travailla brièvement dans le
laboratoire de la marine établi récemment sur
l'Ile Puffin, où il acheva un long rapport sur le
Polychaeta de la Baie de Liverpool.

 

Une nouvelle vie à Jersey (1891-1901)


SUITE

Bulletins ISFA Bisfa 7 Hommage JAMES HORNELL David Heppell Mark Sherman

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×