Jeux et tours de Ficelle des Indiens Pueblo

 

par
Mark Sherman,

Pasadena, Californie


Lillie et Will Wirt, Port Angeles,
Washington


Carnet de voyage

 

Carte de la région des Quatre Coins de
l'Amérique du sud-ouest, où les réserves
indiennes navajo, hopi et zuni sont situées

 

12 janvier 2001


A 8 heures de l'après-midi, nous avons quitté
Gallup, Nouveau Mexique et nous nous sommes
dirigés vers la réserve Hopi en Arizona. Nous
sommes arrivés à Second Mesa autour de midi.
Affamés, nous sommes allés au restaurant du
Centre Culturel Hopi, et avons beaucoup aimé
Nok'wivki, une blanquette d'agneau avec de
la bouillie de semoule de mais, servie avec
des piments verts grillés et du pain frit. Après
avoir fini de manger, nous avons demandé
au serveur, un homme âgé de 18 ans, s'il
connaissait des jeux de ficelle. Il a commencé
à réaliser six motifs et à exécuter deux tours
de ficelle. Parmi les sept motifs, quatre étaient
des figures que nous avions vues chez les
Navajo (#7 Eclair
, # 35 Tapis, #36 Ouvrir le
Portail
, et #69 Serpent-Taureau). Il connaissait
aussi les tours de ficelle navajo #68
 et #72.
Le cinquième jeu de ficelle qu'il nous a montrés
était fortement apparenté à #37 navajo (Flip,
Saut par-dessus la barrière, Grenouille
), mais
la méthode était légèrement différente, ainsi
que le nom qu'il avait attribué au motif final:
'Jack sautant'1. Il termina sa performance
par une série composée de deux figures, que
nous n'avions pas vue auparavant, à savoir,
'Etoile à cinq branches', suivie de 'Fusée'.
Intrigués par son répertoire varié, nous avons
demandé, "Quelle est votre ethnicité?" Sa
réponse a été, "Navajo".

A 1h de l'après-midi, nous étions sur la route,
de nouveau. Nous avons décidé de nous
arrêter à un Centre Communautaire Hopi,
situé à Sipaulovi à Second Mesa*. Là-bas,
nous avons rencontré Vivian Sarracino et
 deux autres collègues, une femme et un
homme. Lorsqu'on lui a demandé de réaliser
des jeux de ficelle pour nous, Vivian a tissé
'Jack Sautant', que nous avions vu réaliser par
 notre serveur, et deux figures apparentées, que
 nous n'avions pas vues avant parmi les Navajo
('Deux Diamants' et 'Quatre Diamants'). Elle
 a aussi indiqué qu'il était possible de réaliser
 six et huit diamants, en répétant une manipu-
-lation (bien qu'elle n'ai pas montré la méthode).
Les deux figures commençaient par le Berceau
Murray (deux boucles sur chaque index). Elle
a fini en exécutant un tour de ficelle pour nous.
Le tour est connu mondialement, mais
 nous ne l'avions pas vu parmi les Navajo.
Elle a nommé le tour 'Petit Serpent' car les
boucles libérées du pouce glissent à travers
les doigts restants de la main gauche. Le
collègue de Vivian ne voulant pas être en
reste, forma le Premier Berceau et me
demanda d'insérer ma main au centre des
boucles des index. Il acheva rapidement
le tout, qui simule le coupement du poignet.
Avant de partir, nous avons demandé aux
informateurs, d'examiner les noms des
jeux de ficelle Hopi, listés dans le
dictionnaire du Third Mesa Hopi, mais après
plusieurs minutes d'étude intense, ils
confessèrent qu'ils ne pouvaient pas
traduire correctement les titres, car le dialecte
du Second Mesa est distinctement différent.
Cela nous étonna à cause de la distance
entre le Second et le Third Mesa, qui est
de 10 miles (16 km)!

 Etant donné que nous avions réservé des
chambres dans un motel à Flagstaff pour
le soir, nous décidâmes de commencer notre
descente à partir du haut mesa, car il
commençait à neiger, et les routes
devenaient glissantes. Alors que nous
partions, nous vîmes un Centre de Guidance
 Hopi, et décidâmes de nous arrêter. La
réceptionniste, qui n'avait pas beaucoup à
faire à cause du temps hivernal, était
désireuse de nous distraire. Lorsqu'on lui
 a demandé, si elle connaissait des jeux de
ficelle, elle a réalisé 'Jack Sautant' (mais l'a
appelé 'Grenouille sautant'), 'Papillon'
(#54.4 Navajo, 'Diamants' (#42 Echelle de
 Jacob), et une figure anonyme (#67 Navajo),
qui était suivie par 'Coyotes courant
séparément'. En échange, nous l'avons amusée
avec quelques figures navajo. Elle a
 immédiatement reconnue 'Tambour' (#59) et
Serpent-taureau' (#69). Comprenant que notre
intérêt pour la culture navajo était sincère, la
réceptionniste suggéra  que nous rencontrions
Leonard Taluswaima, un des nombreux
conseillers de guidance du personnel.

Leonard nous invita dans son bureau et
nous fit plaisir en exécutant le 'Tour du Premier
Berceau', que nous venions juste de voir au
Centre Communautaire. Vu notre intérêt, il
nous conseilla de rendre visite à Walter et
Eula Koyawena, vendeurs respectés d'artisanat
hopi et fans du jeu de ficelle. D'après Leonard,
ils vivraient à Second Mesa, juste après le mur
de soutènement et ne se fâcheraient pas, si
  nous venions à l'improviste. Après avoir quitté
le Centre de Guidance, nous avons vraiment
tenté de trouver et de rendre visite à Walter et
Eula, mais l'allée de la maison que nous avions,
non sans hésitation, identifié comme étant la
leurs, était couverte de neige , et donc nous
décidâmes de reporter notre visite.

Alors que nous descendions de Second Mesa,
sur la route enneigée, nous avons vu un
Officier de la Police Hopi garé, qui contrôlait
notre vitesse. Plutôt que de le dépasser, nous
décidâmes de nous arrêter, et d'aller le voir.
A travers la neige tombante, Lillie s'approcha
de la voiture de police, et quand l'officier a
finit d'abaisser sa vitre, elle lui a demandé,
"Connaissez-vous des jeux de ficelle?" Bien
que pris de cours, il accéda à notre requête,
en réalisant #68 ('Train'). Puis, à notre
grande surprise, il demanda à Lillie de lui
enseigner 'Jack Sautant', que sa fille avait
demandé à ne nombreuses occasions. En
réponse, Lillie fit venir Will et moi-même,
  et nous réussîmes à lui enseigner à réaliser
la figure.

 

A 6h de l'après-midi nous avons traversé
Third Mesa et Moencopi (le village hopi le
plus western) et sommes arrivés à Tuba City
sur la frontière des réserves Navajo/Hopi, où
nous avons vu les arches dorées de bienvenue
du restaurant McDonald. C'est là-bas que nous
avons rencontré Thalia, une petite et plutôt
docile caissière hopi qui prit notre commande
pour des frites et des sundaes (coupes glacées)
recouvertes de chocolat. Lorsque nous lui
avons demandé si elle connaissait des jeux de
 ficelle, nous avons été agréablement surpris
de voir qu'elle réalisait les mêmes figures deux
et quatre diamants, que Vivian Sarracino avait
réalisées au Centre Communautaire Hopi. Avec
l'aide d'un collègue, elle a commencé la toujours
aussi populaire, série 'Berceau du Chat', mais
plutôt que de commencer la série avec l'ouver-
-ture standard (ficelle en boucle sur 2345; en-
-tourer 5l autour de 2345, prendre par en-bas la
ficelle palmaire opposée avec 3), elle commença
avec le Premier Berceau. Par conséquent, la se-
 -conde figure de la série n'était pas 'Lit du Sol-
-dat', comme décrit dans Jayne (1906:327, fig.
744), mais plutôt une figure "effondrée" que
Thalia a réussi à "sauver" et donc à continuer le
jeu². Rassasiés physiquement et intellectuelle-
-ment, nous remerciâmes Thalia et quittâmes le
McDonald, et nous dirigeâmes vers Flafstaff,
où nous passèrent la nuit. Notre introduction
d'une journée aux jeux de ficelle hopi était bref
mais encourageant. Certaines des figures qu'ils
connaissaient étaient des figures navajo
standards, mais d'autres (comme les deux et
quatre diamants hopi) ne l'étaient pas. Une
visite de suivi était nécessaire.

 

10 janvier 2002

 

1 Nous avons appris, par la suite, que la méthode et le nom qu'il
avait employés, étaient la norme parmi les Hopi.
* First Mesa, Second Mesa et Third Mesa sont
ce qu'on appelle, des lieux désignés par recensement.
² Nous avons appris plus tard que c'est la méthode standard hopi
pour jouer au 'Berceau du Chat'.

 

Bulletins ISFA Bisfa 15 Mark Sherman Lillie Wirt Will Wirt Jeux et tours de Ficelle des Indiens Pueblo

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×