Succession: l'art de relier les jeux de ficelle 4

par
SAM CANNAROZZI YADA

 


Voici une histoire simple que vous pouvez
raconter, qui lie deux figures très différentes
employant les transformations que je viens
 de décrire.


1. Commencer par tourner votre ficelle
 en boucle autour et au-dessus de votre tête,
pour créer un léger bruit sifflant.
C'est le vent.

2. Réaliser le Berceau Murray,
puis faire la figure Navajo "Nuages Orageux"

comme décrit dans le livre de Jayne (pages 236-243).
Annoncer qu'une tempête s'approche (fig. 3)



3. Revenir au Berceau Murray en
libérant la boucle tenue par 345,
puis libérer 2 sauf les deux boucles
inférieures.

4. Ici appliquer la transformation
Murray-Navajo.

5. Puis, réaliser
la figure Navajo "Eclairs
"
comme décrit dans le livre de Jayne (pages 216-219).
Etendre brusquement pour imiter le flash (fig. 4)

6. Libérer 1, 4 et 5, puis libérer doucement 3
pour créer deux boucles pendantes.
Avec votre bouche saisir toutes les ficelles
près du centre du doigt et doucement libérer les
boucles de l'index pour créer deux
autres boucles pendantes.
Avec un peu d'imagination, vous pouvez
convaincre le public que les boucles
pendantes représentent des gouttes
d'eau tombant.
Pour finir, saisir un segment d'une
ficelle avec votre pouce et index droit,
puis libérer les ficelles de votre bouche,
et secouer jusqu'à ce que la figure
se défasse.

Donc là, vous avez un exemple simple
de succession - une petite douche complète
avec vent, nuages, éclairs et gouttes de pluie.

SUITE 
Une histoire plus élaborée

Bulletins ISFA Commentaires Sam Cannarozzi-Yada Bisfa 5

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×